L'illusion identitaire

L'illusion identitaire

À propos

Dans le contexte du néolibéralisme, et sous la pression idéologique de l'extrême-droite, l'identité s'est imposée comme l'horizon indépassable des démocraties. Il en résulte une sourde angoisse  : le marché, la globalisation, l'immigration menaceraient notre identité, notre culture. Or, cet essai mordant démontre que l'une et l'autre sont des illusions. Il n'est que des actes d'identification, politiquement construits, historiquement situés, socialement contradictoires, culturellement polémiques. La culture n'a jamais rien expliqué  : elle n'est pas la cause de l'action des hommes, mais son effet. Elle n'est pas une donnée, mais une production permanente. Les conflits dits identitaires déchirent les cultures plutôt qu'ils ne les opposent les unes aux autres. Comment penser les raisons culturelles du politique sans être ni culturaliste ni identitariste  ? Une contribution majeure à la réflexion sur le sujet.     Jean-François Bayart, spécialiste de sociologie historique du politique, est titulaire de la chaire Yves Oltramare «  Religion et politique dans le monde contemporain  », à l'IHEID de Genève.  

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

  • EAN

    9782818505649

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    306 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    258 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Jean-François Bayart

Jean-François Bayart, spécialiste de sociologie historique et comparée du politique, est professeur à l'IHEID de Genève, où il est titulaire de la chaire Yves Oltramare « Religion et politique dans le monde contemporain ». Il dirige la chaire d'Études africaines comparées de l'Université Mohammed VI Polytechniques (Rabat).

empty