Noir ; histoire d'une couleur

Noir ; histoire d'une couleur

Résumé

Couleur des ténèbres, de nos peurs, de la mort et de l'enfer, le noir a mauvaise réputation. Et pourtant, au fil des âges, il a acquis respectabilité et élégance, au point de devenir aujourd'hui non seulement la couleur de l'autorité, celle des magistrats et des chefs d'Etat, mais aussi celle du chic intemporel. Du noir des pirates au noir Chanel, Michel Pastoureau retrace la destinée ambivalente de cette couleur pas comme les autres. Ses analyses, que l'on sait brillantes et limpides, relient les choix esthétiques aux pratiques sociales. Il montre ainsi que la rareté de cette couleur dans l'art de l'Antiquité et au Moyen Age tient à la difficulté technique pour obtenir un véritable noir. D'usage exceptionnel, il devient omniprésent lorsque la morale s'en empare : le noir du péché et de l'humilité devient la couleur de Luther ou Calvin, et gagne peu à peu l'univers pictural, avant de rentrer en grâce dans toutes les sphères de la société. Couleur aux fortes implications morales, affectives et esthétiques, le symbolisme du noir semble inépuisable et se renouvelle sans cesse, au point d'avoir, dans notre monde, une connotation presque révolutionnaire.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782757824306

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    270 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    166 g

  • Distributeur

    Volumen

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

Michel Pastoureau

Michel Pastoureau est historien. Directeur d'études à l'Ecole pratique des hautes études et à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, il a notamment publié au seuil, dans " la librairie du XXIe siècle ", l'Etoffe du diable. Une histoire des rayures et des tissus rayés (1991) et Une histoire symbolique du Moyen Age occidental (2004).ÿÿDirecteur d'études à l'École pratique des hautes études et à l'École des hautes études en sciences sociales, il a de nombreux ouvrages au Seuil, pour la plupart repris en « Points Histoire » : L'Étoffe du diable. Une histoire des rayures et des tissus rayés, Bleu. Histoire d'une couleur, Noir. Histoire d'une couleur, et, avec Dominique Simonnet, Le Petit Livre des couleurs (« Points Histoire », 2007). Son autobiographie, Les Couleurs de nos souvenirs (« La Librairie du XXIe siècle », 2010) a reçu le Prix Médicis Essai.

empty