J'avais 15 ans ; vivre, survivre, revivre
J'avais 15 ans ; vivre, survivre, revivre

J'avais 15 ans ; vivre, survivre, revivre

À propos

Après une enfance heureuse en Pologne au sein d'une famille juive, Elie Buzyn va subir l'indicible : sa déportation à 11 ans et l'assassinat des siens ; le ghetto de Lodz, Auschwitz à 15 ans, la marche de la mort, Buchenwald.

Lorsqu'il est libéré à 16 ans, il ne parle que le Polonais, le yiddish, et l'hébreu. Comment retourner à la normale ? Après avoir frôlé la mort, connu un état de sous-nutrition extrême, la libération et le retour à la vie sont complexes. La traversée de la frontière entre deux milieux sera pour lui un temps crucial qui aura duré des décennies... Ses expériences passées continuent d'exister en lui, en un magma éruptif qui peut surgir à tout instant.
Mais il a agi, résisté, et réappris à vivre. Le chaos libère une grande source d'énergie qui lui a permis de développer une créativité de la vie où rien ne pouvait lui paraître insurmontable. Encouragé par les voix du passé et par le soutien de leurs morts, il a tenté de reconstruire ailleurs ce qui a été brisé. Il livre le récit d'un étrange périple passant par la France, la Palestine, l'Algérie.

Chirurgien-orthopédiste, il s'engagera auprès des laissés pour comptes et des victimes que les nazis avaient voulu torturer et éliminer : témoins de Jehova, malades psychiatriques, personnes très âgées,... parfois dans des conditions difficiles, sans infrastructures sanitaires.

Un parcours unique et atypique, éclairé par le regard d'Etty Buzyn, son épouse, écrivain et psychanalyste.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782379350207

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    113 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Elie Buzyn

Né à Lodz (Pologne) en 1929, Élie BUZYN est l'un des rares adolescents rescapés d'Auschwitz. Devenu chirurgien orthopédique, il est aujourd'hui l'un des derniers survivants de la Shoah. Son témoignage, J'avais 15 ans, a été publié aux éditions Alisio en 2018.

« Il faut le lire. »
Anne Sinclair, à propos de J'avais 15 ans

« On touche du doigt le pire et le meilleur de l'humanité. »
Historia, à propos de J'avais 15 ans

« Un destin comparable à celui d'Élie Wiesel, un témoignage bouleversant. Le récit d'un homme debout. »
Ariane Bois, auteure du Gardien de nos frères, prix WIZO de l'Académie française, à propos de J'avais 15 ans

empty