Le monde n'a pas de fin (traduction conjointe Emmanuelle Aronson)

Traduction PHILIPPE ARONSON  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Le monde n'a pas de fin est une ode à Karachi, l'hommage d'un « écrivain dans la ville » qui ne veut pas qu'elle soit réduite à sa violence. Il en rassemble les fragments pour voir au-delà des apparences et faire surgir le monde fascinant d'avant l'islamisation forcenée, d'avant les bombes. Dans le bus qui mène du centre ville à la mer, se croisent ainsi trois générations de personnages qui racontent leur histoire : le père magicien, l'écolier repenti, le Camarade poète Sukhanza, le caïd amoureux, le diseur de mauvaise aventure.
« Quand on raconte une histoire à quelqu'un, nous sommes dans le même monde », écrit Bilal Tanweer et, avec lui, on aime cette ville bruyante et vivante en toutes circonstances.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782234076280

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Longueur

    21.6 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    276 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bilal Tanweer

Bilal Tanweer est né à Karachi. Il a publié dans de nombreuses revues dont Granta, Vallum, The Caravan et Words without borders. Il figure dans la sélection Nouvelles Voix 2011 de Granta et a été membre d'honneur de l'International Writing Program à l'université de l'Iowa. Traducteur de l'urdu, il enseigne à l'université de Lahore, où il vit aujourd'hui.

empty