La famille Aubrey La famille Aubrey
La famille Aubrey La famille Aubrey

La famille Aubrey

Traduction ANNE-MARIE MARCEL  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Si la vie des talentueux enfants Aubrey a longtemps été menacée par le goût de leur père pour l'instabilité, le nouveau poste de ce dernier dans la banlieue de Londres promet à la famille, pour un temps du moins, d'éviter le scandale et la ruine. La mère, une ancienne pianiste, lutte pour maintenir tout le monde à flot, mais elle-même est une grande excentrique, ce qui n'échappe pas au regard de sa fille Rose, laquelle narre les événements avec amour mais aussi, parfois, une certaine cruauté. Elle et sa jumelle, Mary, sont des prodiges du piano. Leur grande soeur Cordelia, elle, est tragiquement dépourvue de tout talent musical. Reste Richard Quin, le cadet et le seul garçon de la fratrie.
/> Avec La Famille Aubrey, Rebecca West a sublimé sa propre enfance. Ce best-seller paru en 1957 est un portrait honnête et tendre d'une famille extraordinaire, dans lequel la remarquable styliste qu'était Rebecca West explore les contours insaisissables de l'enfance et de l'âge adulte, de la liberté et de la dépendance, de l'ordinaire et de l'occulte. Un classique à redécouvrir absolument.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782221245606

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    542 Pages

  • Longueur

    18.3 cm

  • Largeur

    12.3 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    340 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Rebecca West

Née à Londres en 1892, Rebecca West a écrit de nombreux essais et articles pour The New Yorker, The New Republic, The Sunday Telegraph et The New York Herald Tribune, ainsi que des livres de voyage et des romans, dont La Famille Aubrey, Femmes d'affaires et Le Retour du soldat. Elle a participé au mouvement des suffragettes avant la Première Guerre mondiale et travaillé comme journaliste. En 1913, elle rencontre Wells, un homme marié, et leur relation dure dix ans. Ils ont un fils, Anthony West. Il lui a également été attribué des relations avec Charlie Chaplin, Antoine Bibesco et le magnat de la presse Max Aitken. En 1930, elle se marie à un banquier, Henry Maxwell Andrews, et ils restent ensemble jusqu'à sa mort en 1968. Elle est nommée Commander of the Order of the British Empire (CBE) en 1949, et promue au rang de Dame Commander (DBE) en 1959.

empty