Alertes et lanceurs d'alertes
Alertes et lanceurs d'alertes

À propos

L'expression « lanceur d'alertes » a été forgée en janvier 1996 par Francis Chateauraynaud lui-même. À l'origine, elle était destinée à dépasser des notions trop réductrices : la prophétie, entachée d'irrationalité ; l'alerte technique, résultant de protocoles ; la dénonciation ou la révélation du scandale, dépendant de la légalité ou de la légitimité d'une situation. Or, comment désigner les personnes ou les groupes qui, rompant le silence, passent à l'action pour signaler l'imminence, ou la simple possibilité, d'un enchaînement catastrophique ?

Depuis, la formule a fait florès. Venant remplir un vide conceptuel, elle est aujourd'hui utilisée plus ou moins précisément dans de multiples contextes, souvent comme traduction du terme anglo-saxon whistleblower. Francis Chateauraynaud saisit ici l'occasion d'en repréciser les contours. Un lanceur d'alerte ne devrait-il pas être celui dont l'alerte s'oriente vers un intérêt collectif, un bien commun, une valeur universalisable ?

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • EAN

    9782130795896

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

Francis Chateauraynaud

Francis Chateauraynaud est sociologue
à l'EHESS (Paris et Marseille). Il codirige
la collection « Pragmatismes » aux Édi-
tions Pétra. Il a créé avec l'informaticien
Jean-Pierre Charriau le logiciel Prospero,
dit technologie littéraire pour les sciences
humaines. Il a publié Les sombres précur-
seurs. Une sociologie pragmatique de l'alerte
et du risque (avec D. Torny, Éditions de
l'EHESS).

empty