Contre vents et marées

À propos

Cette anthologie présente quatre récits d'aventures de l'Antiquité au XIXe siècle. Les héros, Ulysse, Robinson Crusoé, trois marins norvégiens et un groupe d'enfants seuls en mer font face, avec courage, à d'effroyables tempêtes. Le lecteur partage leurs sentiments et s'interroge, à travers eux, sur les limites de la résistance humaine. Enjeux pédagogiques : - Des notes et des encadrés culturels. - De nombreuses pauses lecture avec des activités variées. - Des documents iconographiques exploités. Thèmes du programme en lien avec le titre : 6e - Récits d'aventures. 5e - Le voyage et l'aventure : pourquoi aller vers l'inconnu ? En fin d'ouvrage : le dossier du collégien. - Un quizz pour vérifier la compréhension. - Des repères pour mieux lire et analyser. - Un groupement de textes complémentaires. - Des lectures d'images. - Un lexique du théâtre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Collège

  • EAN

    9782091886961

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    128 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Homère

  • Pays : Grece
  • Langue : Grec Ancien

Homère est réputé avoir été un aède (poète) de la fin du VIIIe siècle av. J.-C. C'est le premier poète grec dont les oeuvres nous sont parvenues. Il était surnommé simplement « le Poète » par les Anciens. Victor Hugo écrivit à son propos dans William Shakespeare : « Le monde naît, Homère chante. C'est l'oiseau de cette aurore ». La tradition veut qu'Homère ait été aveugle.

Daniel Defoe

Daniel Defoe, de son vrai nom Daniel Foe, était un aventurier, un commerçant, un agent politique et un écrivain britannique, né le 10 octobre 1660 à Stoke Newington (près de Londres), mort le 21 avril 1731 à Ropemaker's Alley, Moorfields (près de Londres). Il est l'auteur de Robinson Crusoé.

Edgar Allan Poe

1809-1849 La vie d'Edgar Poe fut une longue pérégrination, de ville en ville et de solitude en solitude, dans une Amérique qui ne peut le comprendre.ÿFils d'acteurs de tournées, phtisiques et alcooliques, il naît dans une roulotte cahotante. En 1811, il est orphelin et confié à la charité de la bourgeoisie de Richmond. Il est adopté par la famille Allan qui s'installe pour quelque temps à Liverpool: l'Angleterre mystérieuse va impressionner l'enfant et lui donner le goût du fantastique macabre. Il suit des études classiques et littéraires. A l'Université de Virginie, il commence à contracter des dettes de jeu et rompt avec son père adoptif qui refuse de les payer.ÿEn 1833, il connaît un premier succès en remportant un prix à un concours organisé par le Saturday Visitor de Baltimor avec son récit "Manuscrit trouvé dans une bouteille". Il entre au Souther Literary Messenger de Richmond et en deviendra rédacteur en chef en 1835. Mais l'alcool et les drogues le plongent dans des accès de dépression et il perd son emploi. Dix ans plus tard, il publie le Corbeau qui bouleverse le public. Poe connaît alors une courte période d'engouements et de succès mondains. Les dettes et l'alcool le précipitent définitivement dans la déchéance.ÿNul ne saura jamais ce que furent les derniers jours de sa vie: on le découvre, le 3 octobre 1849, dans un ruisseau, près de Light Street à Baltimore. Il meurt quatre jours plus tard au Washington Hospital.ÿÿ"Je n'ai commis qu'une seule faute: je n'ai pas su être heureux. Jamais! Pas même un jour, pas même une heure. La création elle-même, joie des poètes plus sensibles, était pour moi plus angoissante que rédemptrice. La cause première de mon infortune, maintenant, je la connais. J'ai toujours eu peur de la vie. D'une sensibilité exacerbée et malade depuis ma plus tendre enfance, secoué, ébranlé jusqu'au bout par la malchance et la misère, la vie de tous les jours, la réalité quotidienne étaient pour moi un continuel motif de terreur. J'avais l'impression d'être contamment suspendu à la limite des deux royaumes, d'être un enfant à demi mort, enchaîné, de façon incompréhensible, à un spectre nostalgique. L'enfant avait peur des ténèbres; le spectre, de la lumière. L'un et l'autre aspiraient à la mort et la redoutaient tout ensemble. La vie, c'était pour moi l'hallucination, l'ennemie, la condamnation. Chaque fois que je tentais de m'accorder avec elle, j'étais blessé, repoussé; je me faisais l'effet d'un ange voulant s'asseoir à un banquet de monstres. L'amour lui-même ne parvint pas à me sauver, car la femme est une des plus parfaites incarnations de la vie, et j'avais de la vie une indicible terreur." (Le Jugement Universel de Giovanni Papini)

Jules Verne

Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes, mort le 24 mars 1905 à Amiens, est un écrivain français dont une grande partie de l'oeuvre est consacrée à des romans d'aventures et de science-fiction (appelés du temps de Jules Verne romans d'anticipation). L'année 2005 a été déclarée «Année Jules Verne», à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur. La légende affirme qu'en 1839, à l'âge de 11 ans, le petit Jules se serait embarqué sur un long courrier à destination des Indes, en qualité de mousse. Son père l'aurait alors récupéré inextremis à Paimboeuf. On dit que Jules Verne aurait avoué qu'il était parti pour rapporter un collier de corail à sa cousine, Caroline Tronson, dont il était amoureux. Rudement tancé par son père, il aurait promis de ne plus voyager qu'en rêve.

empty