L'espion qui aimait les livres

Traduction ISABELLE PERRIN 

À propos

Julian a volontairement troqué son job lucratif à la City contre une librairie dans une petite station balnéaire de la côte est anglaise. Mais à peine est-il installé qu'un visiteur surgi de nulle part vient bouleverser sa nouvelle vie : Edward, immigré polonais habitant la vaste demeure en bordure de la ville, semble en savoir beaucoup sur sa famille, et porter trop d'intérêt à la bonne marche de son entreprise.

Lorsqu'une lettre parvient entre les mains d'un haut gradé des Services, l'avertissant qu'une taupe organiserait la fuite d'informations confidentielles, son enquête le conduit jusqu'à cette paisible localité du Norfolk.

Dans L'Espion qui aimait les livres, John le Carré révèle les affres et les doutes des agents secrets, dans l'exercice de leur fonction comme derrière les portes closes de leur foyer. Par-dessus tout, il dénonce comme jamais auparavant les faiblesses du Renseignement britannique. Un roman passionnant, point d'orgue d'une oeuvre grandiose.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Espionnage

  • EAN

    9782021503463

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    22.1 cm

  • Largeur

    14.9 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    342 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John Le Carré

John le Carré est né en 1931. Après avoir étudié à Oxford, il enseigna à Eton, puis travailla pendant cinq ans pour le Foreign Office. L'Espion qui venait du froid, lui valut la célébrité. La consécration est venue avec la trilogie : La Taupe, Comme un collégien et Les Gens de Smiley. John le Carré vivait en Cornouailles.

empty