Littérature traduite

  • Chaque femme porte en elle une force naturelle, instinctive, riche de dons créateurs et d'un savoir immémorial. Mais la société et la culture ont trop souvent muselé cette « Femme sauvage », afin de la faire entrer dans le moule réducteur des rôles assignés.
    Psychanalyste et conteuse, fascinée par les mythes et les légendes, auteur également du Jardinier de l'éden, Clarissa Pinkola Estés nous propose de retrouver cette part enfouie, pleine de vitalité et de générosité, vibrante, donneuse de vie. A travers des « fouilles psycho-archéologiques » des ruines de l'inconscient féminin, en faisant appel aux traditions et aux représentations les plus diverses, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe-Bleue à la petite marchande d'allumettes, elle ouvre la route et démontre qu'il ne tient qu'à chacune de retrouver en elle la Femme sauvage.
    Best-seller aux Etats-Unis, ce livre exceptionnel est destiné à faire date dans l'évolution contemporaine de l'identité féminine.

  • Réflexions et récits de la conteuse et psychanalyste jungienne sur la place et le rôle dans la société des femmes âgées, femmes qui sont dépositaires d'une sagesse qu'elles transmettent à la jeunesse, dont en retour elles reçoivent l'énergie.

  • Elevée dans une famille de conteurs, d'origine hongroise immigrés aux Etats-Unis, Clarissa Pinkola Estés nous fait don des histoires entendues dans son enfance, qui se transmettent de génération en génération, comme une pharmacopée : celle de la "tante Irena" à propos de ce vieil homme et de cette vieille femme qui, en Hongrie, se retrouvent par hasard dans une forêt où chacun s'est réfugié pour fuir les horreurs de la guerre. Ils n'ont plus rien. D'autres sans doute, ailleurs, ont trop. Mais qu'est-ce qui est suffisant ?

    Et le vieil homme de raconter un merveilleux conte : l'histoire d'un jeune couple, qui, dans ce même contexte de guerre et de misère, donne tout et plus pour l'autre ; chacun voulant faire un cadeau à l'être aimé, la jeune femme vend en secret ses cheveux pour offrir à son mari une chaîne de montre pendant que l'époux de son côté vend sa montre pour offrir à sa bien-aimée des peignes...


    Conteuse et psychanalyste, Clarissa Pinkola Estés défend l'idée du conte nourricier, de l'histoire qui guérit les âmes, et apporte dans notre monde terrestre l'amour et la compassion. Elle est l'auteur de Femmes qui courent avec les loups (Grasset, 1995) et du Jardinier de l'Eden (Grasset, 1998).

empty