Feryane

  • Bakhita

    Véronique Olmi

    Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les souffrances de l'esclavage. Rachetée à l'adolescence par le consul d'Italie, elle découvre un pays d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion.
    Affranchie, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales en vouant sa vie aux enfants pauvres.
    Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d'évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, la force et la grandeur d'âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance.

  • Nelly, comédienne de théâtre, revoit les dernières vingt-quatre heures qui l'ont conduite sur le banc d'une gare en pleine nuit : la pièce qu'elle n'a pas pu continuer à jouer et surtout l'homme assis au cinquième rang, qu'elle a connu et aimé.

  • Quand Suzanne vient dans la maison de Serge à Montmartre, il ne la remarque pas. Elle accorde le piano de son fils. Elle est mariée, lui aussi, et à 60 ans il a ce dont rêvent les hommes : une belle situation, une jeune femme parfaite, deux beaux enfants. Pourquoi recherche-t-il Suzanne, qui n'est ni jeune ni belle ? Pourquoi va-t-il lui confier un secret d'enfance dont il n'a jamais parlé et qui a changé le cours de sa vie ?

empty