Christine Pedotti

  • Jésus, l'homme qui préférait les femmes On s'imaginait Jésus entouré d'une garde rapprochée de douze hommes, les femmes demeurant à distance, comme au fond du décor. Christine Pedotti nous le fait découvrir en conversation avec de nombreuses femmes, qu'elles marchent en fidèles disciples à ses côtés ou qu'elles croisent son chemin. Jésus les côtoie, les touche et se laisse toucher, au sens propre comme au figuré. Elles questionnent et il ne les rabroue jamais. Elles argumentent et il les écoute. Parfois, il se laisse convaincre... peut-être même convertir. Cette lecture précise et rigoureuse des quatre Évangiles canoniques est renversante. Non seulement Jésus était « en avance sur son temps », comme on l'a beaucoup dit, mais il devance aussi le nôtre en n'assignant jamais aux femmes un rôle lié à leur sexe.

  • « Messieurs les responsables de l'Église catholique, Vous penserez que j'écris sous le coup de la colère, et vous aurez raison. Mais si ma colère s'adresse à vous, elle n'est pas contre vos personnes. Je connais nombre d'entre vous, nous nous sommes croisés, parlé, je crois même être l'amie de certains.
    Ma colère est contre ce système qui étouffe le meilleur de vous-mêmes. Depuis longtemps, nous en observions les dysfonctionnements, mais cette fois, il a atteint sa limite extrême en devenant criminel, ou plus exactement complice de crimes odieux à l'égard de ceux qui sont le plus chers, notre avenir : nos enfants.
    Pour pouvoir dire "plus jamais ça", il faut comprendre ce qui a permis cette situation et en extirper les racines. Que se passe-t-il quand l'Eglise éloigne de Dieu, blesse les enfants et scandalise nos sociétés ? Sans doute mes mots vous sembleront-ils durs. Ils sont à la mesure du désastre moral qui nous frappe. »

  • Mon premier théo présente la foi des catholiques aux enfants.
    A lire en famille ou à feuilleter seul, mon premier théo explique tout avec des mots simples et justes et des images faciles à regarder et à comprendre.

  • A travers les textes de ses contemporains, l'auteure s'intéresse à l'existence de Jésus, particulièrement à sa vie d'homme

  • Le grand roman des passions humaines.

    « Du fond de notre mémoire, quelques souvenirs surgissent : les trompettes de Jéricho, Samson et Dalila, David et Goliath. Mais la Bible est bien plus que cela : un véritable trésor d'histoires plus incroyables les unes que les autres ! ».

    Décidément, la Bible est le grand roman des passions humaines. Avec une plume toujours aussi alerte, Christine Pedotti poursuit le récit fascinant des mille et une histoires contenues dans le livre sacré : des histoires où les ennemis sont partout et qui résonnent du fracas des combats !
    Cette humanité-là ressemble à la nôtre. Elle est faite de grands élans, de générosité, de rancune, de jalousie, et parfois de haine...
    />

  • Le grand roman des passions humaines.

    « Contrairement à une idée reçue, les histoires de la Bible ne sont guère morales. Les "héros" y sont la plupart du temps aussi roublards que menteurs, aussi jaloux que rancuniers, bref, humains, débordants de désirs et de vitalité. Je vais donc vous raconter la Bible comme je l'aime, pleine de passion et de fracas, de haine et de tendresse, de violence et d'amour ! ».

    Racontée par Christine Pedotti, la Bible devient une véritable saga. Rien n'a été inventé, tout vient de ce texte sacré. Le résultat est lumineux : des histoires que l'on croyait connaître, comme celles de Noé, Adam et Ève, Sodome et Gomorrhe, dont on découvre le vrai sens, et d'autres, enfouies dans les pages de la Bible, qui surgissent pour notre plus grand bonheur : la ruse de Rébecca, le coup de foudre pour Rachel, la jalousie des frères de Joseph...

    Pour les croyants, la Bible est la Vérité qui décrit la relation entre Dieu et les hommes. Mais elle est aussi le miroir de l'humanité, dans sa bonté comme dans ses côtés les plus sombres.

  • Les coulisses du concile qui a chang l'Eglise. Janvier 1959. Moins de cent jours aprs son lection, le pape Jean XXIII convoque un concile afin de procder un grand aggiornamento de l'glise catholique romaine. Trois ans plus tard, 2 500 vques se runissent dans la basilique Saint-Pierre de Rome. La bataille entre les conservateurs et les progressistes commence. Le dbat, port par des hommes hauts en couleur, s'tendra de 1962 1965. On discutera le latin, la place de la Bible, le gouvernement de l'glise, la libert religieuse, l'oecumnisme, la contraception, la paix et la guerre, la pauvret et la justice sociale... Le concile de Vatican II a chang le quotidien de plus d'un milliard de catholiques. Pourtant, la question de la relation de l'glise avec le monde est toujours d'actualit. " Passionnant, l'ouvrage se lit d'une traite et offre une agrable introduction quiconque veut aborder le concile. " La Croix.

  • Cinquante ans après le concile de Vatican II, l'Église catholique fait face à l'une des plus graves crises de son histoire.

    Crise de crédibilité dans l'espace occidental, crise morale avec les scandales de pédophilie, crise de recrutement de ses élites et de son encadrement (les prêtres), poussée d'un courant ultraconservateur extrêmement critique, désaffection de sa base, concurrence des sectes évangéliques en Amérique latine, crise de gouvernement. L'écho des luttes intestines a même franchi les murs de silence du Vatican avec les Vatileaks. Or, le pape et son administration, tous deux vieillissants, semblent incapables de relever les défis nouveaux du monde et l'Église est comme frappée d'autisme.

    Face à cette situation critique, la réunion des évêques du monde entier en concile, est-elle une solution ? Quels en sont les difficultés et les risques ?

    L'auteur propose de changer la donne : Vatican III ne réussira que s'il échappe au huis clos clérical entre évêques et théologiens.

  • Gaudricourt. Dans ce village perdu sous la pluie, aux confins de l'Aisne, de la Marne et des Ardennes, exhumer des corps ensevelis depuis quatre-vingt-dix ans n'a rien d'exceptionnel. Les combats de l'automne 1918 y ont été d'une rare violence. Cette fois, sous la pelle des bulldozers, on retrouve six squelettes, français mais aussi allemands. Une découverte étonnante : à l'époque, les ennemis n'étaient jamais inhumés côte à côte. Mais ce n'est pas tout. La datation des ossements révèle que l'un des corps n'a rien à faire dans la fosse ! C'est là que débarque Gérault Darcheville, écrivain de thrillers en panne d'inspiration. Il compte bien trouver à Gaudricourt un " terrain de jeu " pour son héros, le célèbre Steven Baltimore. Bonne pioche ? Rien n'est moins sûr... Bientôt, de trop nombreux fantômes s'invitent dans le scénario du romancier : les souvenirs honteux du village, les hécatombes de l'Histoire, les trahisons des deux guerres ; et tous ceux qui tentent d'élucider le mystère de la fosse meurent les uns après les autres. Dans la boue sanglante, Darcheville apprendra à ses dépens que déterrer les histoires anciennes peut devenir mortel, surtout quand les assassins courent toujours.

  • Depuis toujours, j'ai le sens de Dieu. Est-ce un don ? Sans doute. Je ne puis que constater que très tôt dans mon histoire s'est enraciné un sentiment de confiance en la vie qui ne m'a plus quitté. J'ai connu Dieu avec le lait maternel. Dans ma vie, il y a Dieu, Dieu et moi, moi et Dieu dans une sorte de conversation dont les psaumes et l'Evangile sont l'abécédaire... Pour la première fois, Christine Pedotti met bas les masques et évoque, avec pudeur, comme une femme amoureuse, le Dieu auquel elle croit et qui la fait vivre.
    La débatteuse volontiers polémiste, co-fondatrice de la Conférence catholique des baptisé(e)s franco-phone et du Comité de la jupe, révèle ici un credo personnel attachant. Le formidable témoignage d'une chrétienne dont le zèle pour une Eglise qui bouge avec et dans le monde s'enracine dans une foi forte et intime au Christ.

  • Ce livre réunit et adapte toutes les célébrations proposées chaque mois aux familles dans Magnificat Junior. Ces célébrations sont inspirées de la vie des enfants et de la famille (école, vacances scolaires, fêtes familiales...) et aux grands temps liturgiques (Avent, Noël, Carême, Pâques...).

  • En janvier 1959, moins de cent jours après son élection, le pape Jean XXIII, un petit homme débonnaire de 77 ans, annonce la convocation d´un concile afin de faire un grand aggiornamento (mise à jour) de l´Église catholique romaine.

    Trois ans plus tard, le 11 octobre 1962, 2 500 évêques venus du monde entier se réunissent pour la première fois dans la basilique Saint-Pierre de Rome sous les caméras du monde entier.

    La bataille entre les conservateurs qui condamnent la modernité et les progressistes qui veulent ouvrir l´Église au monde va se livrer pendant quatre sessions de deux mois chacune, de 1962 à 1965.

    On ferraillera sur le latin, la place de la Bible, le gouvernement de l´Église, la liberté religieuse, l´oecuménisme, les juifs, les autres religions, la contraception, la paix et la guerre, la pauvreté et la justice sociale...

    Ce gigantesque débat est porté par des hommes hauts en couleur, comme le terrible cardinal Ottaviani, préfet du Saint-Office. Parmi les théologiens les plus jeunes, le Suisse Hans Küng et l´Allemand Joseph Ratzinger font figure de « révolutionnaires ». Dans l´affrontement des opinions s´expriment les caractères, les convictions, les émotions.

    La réalité du coeur et de l´âme qui se dévoile rend tous ces hommes profondément émouvants et nous fait éprouver à leur égard de l´amitié et même de la fraternité.



    Le Concile de Vatican II a changé la vie quotidienne de plus d´un milliard de catholiques. Mais la question de la relation de l´Église catholique avec le monde demeure aujourd´hui plus aiguë que jamais. Les lignes de failles qui parcourent l´assemblée concilaire, et qui sont les zones de fractures de l´Église d´aujourd´hui, donnent à cet événement cinquantenaire une brûlante actualité.

  • Pour vivre les temps fort de l'année à travers les textes de la Parole de Dieu et des activités variées.
    Pour que les 6-8 ans découvrent et vivent l'alliance !
    Année impaire

  • Pour vivre les temps fort de l'année à travers les textes de la Parole de Dieu et des activités variées.
    Marie conduit les 6-8 ans vers Jésus !
    Année paire.

  • Le grand roman des passions humaines - le coffret des deux tomes !

    Racontée par Christine Pedotti, la Bible devient une véritable saga. Rien n'a été inventé, tout vient de ce texte sacré. Le résultat est lumineux :  des histoires que l'on croyait connaître, comme celles de Noé, Adam et Ève, Sodome et Gomorrhe, dont on découvre le vrai sens, et d'autres, enfouies dans les pages de la Bible, qui surgissent pour notre plus grand bonheur :  la ruse de Rébecca, le coup de foudre pour Rachel, la jalousie des frères de Joseph...

    Pour les croyants, la Bible est la Vérité qui décrit la relation entre Dieu et les hommes. Mais elle est aussi le miroir de l'humanité, dans sa bonté comme dans ses côtés les plus sombres.

  • Comment répondre aux enfants quand ils posent des questions sur Dieu ou sur la foi chrétienne ? Et si ces sujets devenaient de merveilleuses histoires à raconter tout simplement...
    Raconter la Bible aux enfants, leur faire découvrir Jésus, les faire entrer dans la grande histoire des chrétiens, leur expliquer la foi chrétienne avec de belles images, des mots simples, voilà le défi que relève Théo Benjamin.
    Dans la lignée de Théo et de Théo Junior, voici Théo Benjamin, l'encyclopédie catholique pour les enfants, à lire seul ou en famille, dès 6 ans.

  • Tous les superlatifs ont été utilisés pour célébrer Jean Paul II, ce géant du XXème siècle au destin hors du commun. Sa stature politique est indiscutable, et il fut certainement l'un des acteurs de la chute du communisme. Voyageur infatigable, il a drainé, par son charisme exceptionnel, des foules immenses, en particulier les jeunes à l'occasion des JMJ.
    Pourtant quinze ans après sa disparition, les fruits de ce long pontificat se révèlent terriblement amers, et l'on est en droit de se demander quelle est la responsabilité de Jean Paul dans la crise que traverse l'Église catholique, l'une des les plus graves de son histoire. Il se voulait le pape d'une restauration catholique - « nouvelle évangélisation », réarmement doctrinal, centralité de l'autorité romaine - mais cette politique a contribué à la dissimulation des pires abus. Et, à l'exception notable du monde juif envers lequel il a posé des gestes prophétiques, elle a laissé sur le chemin beaucoup de monde : les théologiens d'ouverture, les autres confessions chrétiennes, les femmes, les homosexuels...
    Les auteurs engagent une relecture serrée des grands axes de ce pontificat historique. Sans esprit de polémique, ils ouvrent un droit d'inventaire

  • Theo junior

    ,

    • Mame
    • 14 Février 2008

    Parce qu'il y a des questions trop importantes pour rester sans réponse, Théo junior propose de faire découvrir l'univers des catholiques en quatre parties : la Parole de Dieu, le temps de l'Eglise, la foi des chrétiens et les saints.

    Cette nouvelle édition est totalement refondue : la nouvelle iconographie exceptionnelle et le texte réactualisé en font un cadeau idéal pour les professions de foi et confirmations.

  • Les plus belles promesses de la Bible, des mots simples pour les expliquer, des photos qui ouvrent à la méditation, pour tous ceux qui veulent découvrir ou redécouvrir la Bible. Un voyage dans l'espérance à travers les plus belles promesses de Dieu à l'homme.

  • La première encyclopédie catholique en images ! Le dernier né de la collection « Théo » ! Au fil des images, les tout-petits découvriront les grands héros de la Bible et de l'Évangile, et les premiers rudiments de la vie chrétienne. Un Théo parfaitement adapté aux plus petits pour un éveil à la foi par l'image.

empty