Worley

  • Paru en 1897, le roman Dracula de Bram Stoker est assurément le plus fameux écrit fantastique de tous les temps. Adapté au cinéma et enrichi par de multiples digressions, Dracula et le mythe des vampires font partie intégrante de notre culture collective. Découvrez l'authentique histoire de Dracula grâce à cette adaptation unique de Leah Moore et John Reppion transposée minutieusement par les illustrations de Colton Worley. En bonus : L'Invité de Dracula, nouvelle de Bram Stoker, hors roman original, qui sert d'introduction au récit ainsi que l'histoire de son adaptation à la bande dessinée.

  • Ce volume clôture la série créée par Reed Waller (dessin) à la fin des années 70, et rejoint très vite par Kate Worley (scénario) au début des années 80, Omaha est la BD anthropomorphique la plus connue et la plus talentueuse. Inspirée de Fritz le chat (1965) et transposée au monde des années 70-80 et finalement 90, Omaha, danseuse féline est une BD en feuilletons sur près de 1000 pages qui racontent les aventures sentimentales de Omaha, une danseuse nue, et de Chuck, l'héritier d'un dandy millionnaire, pris dans une machination politico-morale.
    Loin des clichés pornographiques, elle met en scène la vie d'un groupe d'amis et inclut des scènes érotiques qui, bien qu'empreintes de respect et d'affection, ont choqué la morale puritaine de l'époque, faisant de cette bande dessinée le symbole d'une lutte contre la censure puritaine.

  • Après la destruction de l'Étoile de la Mort lors de la Bataille de Yavin, Han Solo et Chewbacca comptent bien utiliser leur récompense pour régler leurs dettes. C'est oublier un peu vite la princesse Leia qui leur demande d'accepter une mission secrète pour la Résistance. Dangers mortels, ennemis duplices et situations épineuses jalonneront le chemin de ces deux incontournables héros de la saga Star Wars.

  • Luke Skywalker est le héros de la Rébellion depuis qu'il a fait exploser la redoutable arme de destruction massive de l'Empire, la terrible Étoile de la Mort ("Star Wars - Un nouvel espoir"). En revanche, il n'est pas encore un Chevalier Jedi confirmé, comme il va s'en rendre compte au cours de cette aventure en solo qui l'entraîne sur la planète Devaron. Il devra faire preuve de courage et d'humilité au contact des autochtones.

  • Omaha est une charmante danseuse.
    Plus exactement, elle est une charmante stripteaseuse. Venue de l'Amérique profonde, elle trouve un succès certain à Mipple City, une métropole de la région des Grands Lacs, au sud de Chicago. Elle y trouve surtout l'amour en la personne de Chuck, un dessinateur publicitaire un tantinet désinvolte. Succès des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix, Omaha - The Cat Dancer est le reflet d'une certaine vie fleurant bon les lendemains de révolution sexuelle.
    Une époque où l'amour libre séduisait encore une importante frange de la jeunesse... et faisait fantasmer l'autre. A la manière des séries télévisées telles que Friands ou Sex and the City, Omaha nous entraîne dans une saga humaine de 1000 pages dans laquelle la charmante chatonne et son gentil minou se confrontent tour à tour au moralisme, au succès, au pouvoir, à la peur... mais cherchent malgré les contraintes à vivre leur amour, un amour pur, libre, dénué de honte.
    Omaha est la grande oeuvre de Reed Waller et une bonne part de sa vie d'artiste. Son dessin zoomorphique colle parfaitement au personnage comme celui de Walt Disney collait à Mickey. Kate Worley, qui fut la compagne de Reed, apporta au personnage une consistance humaine grâce à un scénario travaillé qui se développe sur près de vingt ans et qui aurait pu durer bien plus si le destin en avait décidé autrement.
    Il est touchant de constater comme les aventures de Omaha et Chuck semblent reprendre celles de leurs auteurs Kate et Reed. C'est sans doute ce qui rend cette série si plaisante, si humaine.

  • Créée par Reed Waller (dessin) à la fin des années 70, et rejoint très vite par Kate Worley (scénario) au début des années 80, Omaha est la BD anthropomorphique la plus connue et la plus talentueuse. Inspirée de Fritz le chat (1965) et transposée au monde des années 70-80, Omaha, danseuse féline est une BD en feuilletons sur près de 1000 pages qui racontent les aventures sentimentales de Omaha, une danseuse nue, et de Chuck, l'héritier d'un dandy million - naire, pris dans une machination politico-morale.
    Loin des clichés pornographiques, elle met en scène la vie d'un groupe d'amis et inclut des scènes érotiques qui, bien qu'empreintes de respect et d'affection, ont choqué la morale puritaine de l'époque, faisant de cette bande dessi - née le symbole d'une lutte contre la censure puritaine.

    Éditée dans un format «bibliothèque» (17 x 24 cartonné) en 4 volumes de 256 pages, cette série mythique offre aux amateurs de bande dessinée l'accès en français à l'intégralité des aventures de Omaha et de ses amis, si délicieusement humains.

    Nominée en 1989 aux Eisner Awards au titre de la meilleure série, de la meilleure série en noir et blanc, et du meilleur auteur, Omaha obtient le prix de la meilleure série en noir et blanc et du meilleur écrivain en 1991.

  • Si les vampires ont le vent en poupe ces dernières années, l'un d'eux continue de régner en maître absolu tant sur le monde des immortels que sur celui des humains : le comte Dracula, le plus célèbre et le plus charismatique des êtres de la nuit. Cette superbe mini-série contribue à entretenir le mythe. Elle retrace son parcours en respectant scrupuleusement les écrits de son créateur, Bram Stoker. C'est Leah Moore, la fille du célèbre Alan, qui assure le scénario de cette saga magnifiquement mise en images et peinte par Colton Worley. Et pour rester dans le faste qui convient à un prince, la couverture de l'album est de John Cassaday (Planetary, Astonishing X-Men) !

  • Créée par Reed Waller (dessin) à la fin des années 70, et rejoint très vite par Kate Worley (scénario) au début des années 80, Omaha est la BD anthropomorphique la plus connue et la plus talentueuse. Inspirée de Fritz le chat (1965) et transposée au monde des années 70-80, Omaha, danseuse féline est une BD en feuilletons sur près de 1000 pages qui racontent les aventures sentimentales de Omaha, une danseuse nue, et de Chuck, l'héritier d'un dandy million - naire, pris dans une machination politico-morale.
    Loin des clichés pornographiques, elle met en scène la vie d'un groupe d'amis et inclut des scènes érotiques qui, bien qu'empreintes de respect et d'affection, ont choqué la morale puritaine de l'époque, faisant de cette bande dessi - née le symbole d'une lutte contre la censure puritaine.
    Éditée dans un format «bibliothèque» (20,6 x 28,6 cartonné) en 4 volumes de 256 pages, cette série mythique offre aux amateurs de bande dessinée l'accès en français à l'intégralité des aventures de Omaha et de ses amis, si délicieusement humains.
    Nominée en 1989 aux Eisner Awards au titre de la meilleure série, de la meilleure série en noir et blanc, et du meilleur auteur, Omaha obtient le prix de la meilleure série en noir et blanc et du meilleur écrivain en 1991.

empty