Arts et spectacles

  • A une époque où l'on a de plus en plus besoin de repères, de savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va, la famille est sans doute un des atouts les plus précieux dans la construction de soi et dans la réussite personnelle. Ariane et Béatrice Massenet se sont penchées, à travers l'interview de nombreuses personnalités, sur les différents types de liens familiaux: mère-fille, père-fils, frère-soeur, mère-fils, etc. afin d'en dégager les spécificités, la force et la beauté propres. Mère et fille, « ce que je voudrais te dire », premier titre de cette collection, rassemble une vingtaine de témoignages émouvants et sincères de couples mères-filles dont l'une ou l'autre (parfois les deux) ont connu un destin hors norme, de Marina et Hélène Carrère d'Encausse à Claire Chazal et sa maman en passant par Sonia et Nathalie Rykiel, Juliette et Laurence Gréco ou encore Lio et Léna, sa maman... Ariane et Béatrice Massenet ont ainsi recueilli autant de portraits de relations singulières, rares et profondes, riches de complicité, d'amour et souvent d'humour. Sur le mode d'une conversation à deux informelle et intime sur les racines, familiales et culturelles, sur ce que l'on pense avoir hérité de l'une ou donné à l'autre, mère et fille se répondent, nous dévoilant leur rapport à la réussite professionnelle, aux hommes, à l'argent, aux valeurs morales. Il en ressort un émouvant portrait-mosaïque de ce que sont les relations mère-fille au sein de la famille et, plus largement, un très beau portrait de femmes, qu'elles soient mères ou filles. Portrait subtilement complété par les photographies de Bruno Suet qui a su capter la tendresse, la complicité, la dureté parfois de ces relations magnifiques de passion et de complexité. Nota bene de l'éditeur : Les mères et les filles qu'Ariane et Béatrice Massenet ont choisies ne sont pas simplement connues du grand public. Ce sont toutes des femmes que le thème de la transmission intéresse, de par leur situation personnelle ou professionnelle, parce qu'elles sont issues de familles déracinées, éclatées, parce qu'elles ont changé de milieu socioprofessionnel ou, tout simplement, parce qu'elles avaient envie de cette conversation douce et profonde sur ce lien indéfectible qui unit une mère et sa fille.

empty