Antoine Rault

  • Été 1918. Dans un hôpital militaire, un jeune homme se réveille amnésique. Il a tout oublié : son passé, son nom, mais il parle aussi bien français qu'allemand. Fils d'un banquier parisien, il se nomme Charles Hirscheim. Il ne le sait pas. Son père a choisi délibérément de renvoyer à l'anonymat cet enfant adultérin qu'il hait. Cependant, il intéresse les services de renseignements qui l'infiltrent dans l'armée allemande. Devenu Gustav Lerner, officier évadé revenu à Berlin pour continuer le combat, Charles finit par être démasqué. Retourné par les services secrets allemands, il est envoyé en mission en Russie, où il s'y fait passer pour un communiste.
    Dans L'Espion idéal, qui réunit La Danse des vivants et La Traversée du paradis, Antoine Rault raconte le destin de personnages inoubliables, à travers lesquels il dessine une fresque bouleversante des années vingt.

  • Été 1918, en France. Dans un hôpital militaire, un jeune homme se réveille amnésique. Il a tout oublié : son passé, son nom, mais il parle aussi bien français qu'allemand. L'espion idéal pour les services secrets qui lui donnent l'identité d'un soldat allemand disparu. Comment peut-on être un autre quand on n'est personne pour soi-même ?
    Roman d'aventures et d'espionnage haletant, où personnages imaginaires et réels se côtoient,  La Danse des vivants  nous entraîne dans l'Allemagne de la République de Weimar. C'est aussi toute l'Europe de l'entre-deux-guerres déchirée par la violence des nationalismes et des idéologies que dépeint Antoine Rault, lauréat de l'Académie française et auteur du  Diable rouge  et du  Système, à travers l'épopée de ce héros sans mémoire.
    />
    Une bouleversante fresque romanesque. Philippe Vallet, France Info.

    Tour à tour roman d'aventure, d'espionnage et de guerre : une formidable radiographie de l'époque et de faits méconnus de la fin de la Première Guerre mondiale.  Page des libraires.
      Prix Maurice Genevoix 2017

  • Que deviennent nos rêves de jeunesse ? Nos illusions ? Comment accepter d'être ce que nous sommes devenus ? Ce que le temps, le pouvoir, ont fait de nous ?

    Dans ce roman choral qui se déploie des années 1980 à nos jours, Antoine Rault compose une subtile mosaïque de destins intimement mêlés, sur laquelle plane l'ombre de John Dos Passos. On y croise Sonia, fille d'une femme de ménage marocaine ; Marc, petit génie de l'informatique et son ami d'enfance Stéphane, tous deux d'origine modeste ; Clara qui veut devenir médecin et sa soeur Diane qui rêve de brûler les planches... Ministre, tycoon de l'internet, conseiller en communication, chef d'un parti d'extrême droite, actrice, chirurgienne, écrivain... voire président de la République, tous tenteront d'atteindre le sommet ou de rester fidèle à leurs idéaux. Et chacun verra ses ambitions couronnées de succès ou déçues.

    Avec De grandes ambitions, l'auteur remarqué de La Danse des vivants nous livre une fresque fascinante, un portrait troublant de vérité de la génération X, celle qui a grandi avec l'apparition du sida, la révolution numérique et la mondialisation.

  • Terminus

    Antoine Rault

    1920. Au Sanatorium de Rueil-Malmaison, Georges Feydeau semble devenir fou. Il prend le personnel médical pour des personnages de son théâtre et de sa vie, et les entraîne dans un vaudeville trépidant.
    Mais est-il fou ou joue-t-il une dernière pièce pour rire encore et tenter d'échapper à la mort ?
    Toute la verve et le brio d'Antoine Rault, l'auteur acclamé du Système.

  • 1920. A l'heure où Lénine et les Bolcheviks font régner la Terreur rouge, l'espion français Charles Hirscheim, devenu l'espion allemand Gustav Lerner, est envoyé en mission en Russie. Il s'y fait passer pour un communiste. Il est en réalité à la recherche de la femme qu'il aime, Tamara, jeune danseuse de cabaret qu'il a rencontrée à Berlin et qui a mystérieusement disparu du jour au lendemain...
    Dans ce grand roman d'amour et d'aventures, Antoine Rault raconte le destin de personnages inoubliables, Allemands, Russes et Français, à travers lesquels il dresse le portrait de toute une époque : celle de l'Europe des années vingt bouleversée par la guerre et la Révolution communiste.

  • Helen vit sa vie autant qu'elle la rêve. En rencontrant Paul, à quarante ans passés, elle ouvre une nouvelle page et se lance à l'aventure. Mais elle ne peut s'empêcher de s'inventer une grande passion avec un homme idéal, Robert, star hollywoodienne et sosie de Paul. Jusqu'où son imagination et ses fantasmes vont-ils la mener ? Comment concilier l'amour tel qu'on le vit et l'amour tel qu'on le rêve ?Une comédie douce-amère d'Antoine Rault, le brillant auteur du Diable rouge.

  • Pierre Taraut vient d'avoir cinquante ans. Comme la plupart des gens de son âge, son existence se partage entre sa vie familiale, devenue routinière, et un travail qui ne l'exalte plus. C'est lors d'une banale visite médicale qu'il se découvre atteint d'une maladie rare et irréversible, et que tout bascule. Pierre doit désormais se faire à l'idée de sa disparition prochaine, et profiter du peu de temps qu'il lui reste pour se recentrer, réapprendre à être heureux, et, surtout, comprendre le sens de la vie. . Avec humour et décalage, mais aussi profondeur et émotion, Antoine Rault nous fait prendre conscience de l'emprise qu'a le temps sur nos vies, soudainement dévastées par la maladie et la mort. . Sincère et bouleversant, le personnage de Pierre Taraut ramène chacun d'entre nous à sa propre existence, formatée et commune, nous invitant à reconsidérer nos priorités et à prendre un soin particulier à l'importance de nos relations aux autres, souvent délaissées au profit de la routine et du matérialisme.

  • Le système

    Antoine Rault

    A la mort de Louis XIV, l'état français est totalement ruiné. Un joueur écossais passionné de mathématiques, John Law, se présente alors à la cour, affirmant détenir la solution à tous les problèmes financiers du royaume... Fondée sur un pan crucial de l'histoire de la Régence, cette pièce raconte au plus près les méandres de la vie de cour, les intrigues de couloir et la passion pour l'argent des puissants ; elle raconte aussi l'aventure du fondateur du billet de banque et d'une des premières bourses au monde, un héros idéaliste ou cynique, selon qu'on considère que ses idées étaient géniales ou promises à l'échec.
    Comédie haletante, riche en mots d'esprits et fondée sur de vrais événements, cette pièce permet de relire notre histoire, mais aussi notre temps, étrangement obsédé par les mêmes questions : les finances, la nécessité de les renflouer et toutes les manoeuvres pour y parvenir

  • Un nouveau départ

    Antoine Rault

    L'argument de cette pièce plébiscitée au Festival Off d'Avignon 2015 ? Une aventure de Noël inattendue et drôlatique entre une chef d'entreprise, son adolescente de fille et un SDF frigorifié.

    Le soir de Noël, Catherine (Corinne Touzet), fière de sa réussite professionnelle, trouve devant sa porte un SDF (Christian Vadim) qui, quant à lui, ne croit plus en rien. Par provocation envers sa fille qui lui assène qu'elle n'a pas de coeur, elle décide d'inviter ce SDF, Michel, à partager leur dîner de Noël.
    Cet homme va bouleverser leur existence.

    Antoine Rault signe une histoire à la fois drôle, tendre et optimiste. Il réussit à nous faire éclater de rire avec ces personnages plein de contradictions, sans arrière-pensée morale ou politique, simplement, avec humanité et humour.

  • L'intrus

    Antoine Rault

    Au soir de sa vie, Henri, savant spécialiste du cerveau, croit devenir fou quand il trouve dans son lit, à la place de sa femme Marguerite, morte depuis plusieurs années, un jeune homme qui ressemble à celui qu'il était.
    Cet intrus qui pourrait être le diable lui annonce qu'il va bientôt mourir et lui propose un pacte : redevenir jeune et connaître le bonheur mais accepter de mourir à l'instant même où il sera heureux.
    Faust moderne, L'Intrus est un drame existentiel, qui raconte sur le ton de la comédie le passage de la vie à la mort.

  • Le démon de Hannah

    Antoine Rault

    En 1924, Hannah Arendt a 18 ans et Martin Heidegger 35 ans. Il est marié et professeur de philosophie à Marbourg. Elle est sa plus brillante élève et elle est juive. Ils tombent follement amoureux l'un de l'autre et deviennent amants. A l'arrivée de Hitler, Hannah Arendt fuit l'Allemagne pour Paris alors que Martin Heidegger s'engage en faveur du national socialisme. Il soutient Hitler pendant 9 mois puis démissionne de son poste de recteur de l'Université de Fribourg et s'abstient dès lors de tout commentaire politique.
    Après la guerre, Martin Heidegger est interdit d'enseignement et vit reclus à Fribourg avec sa femme. Hannah Arendt a refait sa vie à New York.
    Le 7 février 1950, Hannah revient pour la première fois en Allemagne ; les deux anciens amants se retrouvent à Fribourg pour une seule nuit après 18 ans de séparation.
    Que se passe-t-il entre eux cette nuit-là ? que se disent-ils ? Martin Heidegger réussit-il à convaincre Hannah Arendt de son innocence ? Et accepte-t-elle de se laisser convaincre ? Leur amour fou peut-il passer outre les compromissions et la violence de l'Histoire ?

  • David a treize ans, il vit avec sa soeur de huit ans Sophie et sa mère Marlène. Marlène est une très jeune et séduisante veuve qui se sent à l'étroit dans son rôle de mère ; elle multiplie les aventures sans lendemain et laisse ses enfants livrés à eux-mêmes.
    Pour cette mère mal-aimante, David est totalement aveuglé d'amour.
    Afin d'attirer ses bonnes grâces - ou simplement son attention -, il déploie une folle ingéniosité. Mais peu à peu, recueillant des confidences familiales, il va mesurer les secrets qui ont entouré sa naissance. La révélation finale le laissera à l'orée de l'âge adulte, bouleversé et résolu.
    Ce très beau roman d'apprentissage dresse le délicat portrait d'un garçon trompé, ponctué d'un humour tout à la fois féroce et mélancolique.

  • En 1658, Mazarin, Premier ministre de la régente Anne d'Autriche, règne en maître absolu sur le royaume de France. Se sachant atteint par une maladie incurable, il achève l'éducation de son filleul, le jeune Louis XIV, en accomplissant un dernier coup d'éclat politique. Au moyen de ruses diplomatiques dont il a le secret, le cardinal négocie un traité de paix entre la France et l'Espagne, en échange du mariage de Louis avec l'infante Marie-Thérèse. Mais le fin stratège va devoir écarter sa nièce Marie Mancini, qui a su gagner le coeur du roi et risque de faire échouer ses plans...

  • Pierre a la cinquantaine, deux enfants (Eva et Romain) qui commencent tout juste leur vie de jeunes adultes et une ex-femme (Marion) qui ne le porte guère dans son coeur depuis qu'il l'a quittée pour une autre. Son travail de journaliste culturel et ses conquêtes féminines lui laissent peu de temps pour ses responsabilités de père : Pierre est de ceux qui se laissent porter par le tourbillon de la vie, attaché plus que tout à sa liberté et son indépendance. Et puis un jour Eva, sa fille pleine de mystères et de rêves - celui notamment de devenir une grande actrice - se suicide. Pierre bascule dans un flot de souffrances et de questionnements existentiels. Sa vie mondaine lui devient insupportable, il lâche ses béquilles (psy, médicaments, maîtresses d'un soir) et tente d'écouter enfin sa douleur. Il se surprend alors à imaginer un scénario de retrouvailles original : kidnapper les cendres de sa fille et les emporter là où elle rêvait d'aller... à Hollywood. Faisant fi des obstacles sur sa route, le père en deuil se lance dans une aventure radicale qui lui réserve bien des surprises.

  • La politique ne vous fait pas (ou plus) rire ? Vous trouvez le débat pathétique ? Pourtant, à moins d'un an de l'échéance finale, vous allez savourer les mésaventures de ces héros aux pieds nickelés. Voici le récit d'un naufrage annoncé : celui des élections de 2007.

    Au soir du premier tour, les yeux éberlués, la France entière découvre le visage des deux candidats qui vont s'affronter dans la dernière ligne droite : comment a-t-on pu en arriver là ? Qui sera le prochain président de la République ?

    Un dénouement à vous faire froid dans le dos... Moralité : pourvu que cela reste une fiction !

empty