Adrian Mckinty

  • Carrickfergus, près de Belfast, septembre 1983, en plein conflit nord-irlandais. L'inspecteur Sean Duffy, l'un des rares catholiques au sein du RUC, la police royale d'Ulster, est radié sur la base de fausses accusations. Au même moment, Dermot McCann, un habile poseur de bombes et ancien camarade de classe de Duffy, s'évade de prison et devient la cible principale des services de renseignement britanniques. Le MI5 extirpe Duffy de sa retraite alcoolisée afin que ce dernier les aide à traquer McCann. Mais pour obtenir des informations sur la cachette du fugitif, l'ex-inspecteur doit d'abord résoudre un meurtre en chambre close. Sa quête va finalement le conduire à Brighton où se trame une tentative d'assassinat sur le Premier Ministre Britannique, Margaret Thatcher.
    />

  • « Il faut que vous gardiez votre calme et que vous m'écoutiez très attentivement. Il faut que vous procédiez exactement comme je l'ai fait. Vous devez prendre note de toutes les règles et vous avez l'obligation de vous y tenir. Si vous violez une seule de ces règles ou appelez la police, cela retombera sur vous et cela retombera sur moi. Votre fille sera tuée et mon fils sera tué. Alors notez bien tout ce que je vais vous dire. ».
    À l'autre bout du fil, une voix inconnue annonce à Rachel qu'elle a kidnappé sa fille. Pour qu'elle soit libérée, Rachel doit enlever l'enfant de quelqu'un d'autre.Car son enfant ne sera relâchée que quand les parents de sa cible auront à leur tour enlevé un enfant et transmis les mêmes ordres. Chacun devient victime, ravisseur, criminel. Voilà comment fonctionne et se perpétue la Chaîne indéfiniment.

  • Quelque part, dans l'hémisphère Sud, la guerre des Malouines commence. En Ulster, en ce début des années 1980, il est toujours aussi difficile d'être flic et catholique. Mais rien qui puisse troubler Sean Duffy, habitué à vérifier tous les matins si sa voiture n'a pas été piégée. Quand on lui demande de trouver à qui appartient un torse abandonné dans une valise sous le hangar d'une usine désaffectée, c'est un simple tatouage qui permet à l'inspecteur de suivre le fil rouge qui lie ordinairement un corps à son meurtrier. Des rues sous haute tension de Belfast à la lande irlandaise, où un capitaine de l'armée britannique a été abattu dans sa ferme, Duffy ne laisse aucune piste au hasard et ne se départ jamais de son sens de l'humour, même dans les moments de plus grand doute.

    « Dans la rue j'entends les sirènes est tout bonnement époustouflant. » Ian Rankin.

  • 1981, Carrickfergus, Irlande du Nord. Le gréviste de la faim Bobby Sands vient de mourir et la région est sous haute tension. C'est dans ce contexte oppressant que le sergent Sean Duffy est appelé d'urgence pour résoudre une étrange enquête : un homme a été retrouvé dans un terrain vague, une main coupée. La victime est un homosexuel notoire. Un mobile suffisant ? Puis une deuxième victime est découverte, présentant les mêmes sévices. Aurait-on affaire au premier serial killer de l'histoire du pays ? Duffy sait toutefois que les apparences sont souvent trompeuses, lui qui incarne un paradoxe en Ulster : il est flic et catholique.

  • Le Fils de la Mort s'ouvre sur une émeute entre hooligans anglais et irlandais à l'issue d'un match de football en Espagne. En vacances sur place, Michael Forsythe, un ancien malfrat retourné par le FBI ayant permis l'arrestation d'un gang de mafieux bostoniens, est arrêté en marge de ces violences. Alors qu'il risque une lourde peine de prison, une agente des services secrets britanniques du M16 lui propose un marché qu'il ne peut refuser s'il veut retrouver un jour la liberté.
    Nous sommes en 1997 et l'IRA est sur le point d'annoncer un cessez-le-feu avec les forces armées britanniques. Le M16 soupçonne certaines cellules dormantes établies aux États-Unis de refuser cet état de fait et de lancer une campagne terroriste sur le sol américain.
    La mission de Michael est simple : infiltrer les «Fils de Cuchulainn», un groupe de vieux Irlandais en exil basé dans les environs de Boston. Tout semble se passer pour le mieux jusqu'à ce que Michael tombe amoureux de la fille de Gerry McCaghan, le leader du groupe...
    Un rythme endiablé, des dialogues qui mettent dans le mille, un humour brillant, l'un des héros les plus mémorables de toute la littérature noire : le nouveau roman d'Adrian McKinty confirme sa réputation d'étoile montante du roman noir américain.

  • Père en taule, enfance irlandaise plus que difficile au milieu des attentats. Michael n'a pas vingt ans lorsqu'il doit s'expatrier à New York où une vague cousine lui a trouvé une place : la routine codifiée de la violence pour un gang de Harlem : six balles dans le corps d'un récalcitrant, sordides descentes punitives, sept hommes tués en moins d'un an. Michael, à l'humour très sec, n'est pas un mauvais bougre ni un idiot, mais il va pourtant se laisser aller à ce qu'il n'aurait jamais dû faire. La suite est implacable et le mènera en Amérique centrale. Lui qui commençait à bien connaître la violence urbaine du New York de la pire époque comprendra que l'expression du Mal est sans limites. Il se passe des choses dans les marais du Chiapas, qu'il n'imaginait même pas.

  • The Chain is diabolical, unnerving, and gives a whole new meaning to the word 'relentless.' McKinty just leapt to the top of my list of must-read suspense novelists. He writes with confidence, heart, and style to spare. He's the real deal

  • belfast.
    alex lawson est un jeune flic démissionnaire à la dérive... accroché à l'héroïne depuis la fin d'une enquête qu'il menait comme agent infiltré, il est surveillé de près par une commission de la police qui entend le faire témoigner dans un procès impliquant certains membres corrompus de la maison. alors que ses anciens collègues le regardent de travers et que certains n'hésitent pas à le menacer de lui faire la peau s'il l'ouvre, alex apprend la mort de son amour de jeunesse, victoria patawasti, une irlandaise d'origine indienne partie travailler à denver, aux etats-unis.
    victoria oeuvrait dans une ong écologiste d'obédience républicaine. la thèse du meurtre ne fait pas de doute, un prolo d'origine mexicaine a d'ailleurs été arrêté peu après la découverte du corps. mais, un matin, le père de victoria apprend à alex qu'il a reçu une lettre anonyme d'amérique lui révélant que celui qui a été emprisonné n'est pas l'assassin de sa fille. il lui demande de partir pour denver et de mener l'enquête...

  • Tous ceux qui ont croisé son chemin vous le diront : Michael Forsythe est increvable. Mais cela ne semble malheureusement pas décourager les mauvaises volontés de ses poursuivants qui veulent lui faire la peau depuis qu'il a témoigné une dizaine d'années plus tôt contre la mafia irlandaise de Boston. Caché par le FBI dans le cadre du programme de protection des témoins, Michael vit sous une fausse identité dans la ville de Lima, au Pérou. Mais Bridget Callaghan, dont il a abattu le fiancé douze ans plus tôt et qui a repris les rênes de la mafia de Boston, a réussi à retrouver sa trace. Aussi, quand ses tueurs tendent le téléphone à Michael pour qu'il lui parle, croit-il qu'elle souhaite simplement le narguer ? En réalité, plongée dans le désespoir par la disparition de sa fille, Bridget veut donner à Michael une occasion de se racheter. Tout ce qu'il a à faire, c'est rentrer en Irlande et retrouver sa gosse, qui vient de se faire kidnapper. S'il la sauve, il pourra vivre. Il ne lui reste plus que 24 heures chrono...

  • Anglais Dead i well may be

    Adrian Mckinty

    The time is pre-Giuliani New York, when crack rules the city and hundreds are murdered every month. Michael Forsythe and his lads tumble through the streets, shaking down victims, drinking hard, and fighting block by bloody block. Soon Darkey White anoints Michael his rising star.

  • Anglais Fifty Grand

    Adrian Mckinty

    Cuban cop Hernandez has a score to settle, on behalf of a deadbeat dad, a 'traitor' who skipped free from Castro's control to set up a new life working illegally in Colorado. He settled in a ski resort popular with the Hollywood set, where the facade is maintained by the immigrant cleaners and labourers who work for below minimum wage.

empty