Rebecca West

  • Si la vie des talentueux enfants Aubrey a longtemps été menacée par le goût de leur père pour l'instabilité, le nouveau poste de ce dernier dans la banlieue de Londres promet à la famille, pour un temps du moins, d'éviter le scandale et la ruine. La mère, une ancienne pianiste, lutte pour maintenir tout le monde à flot, mais elle-même est une grande excentrique, ce qui n'échappe pas au regard de sa fille Rose, laquelle narre les événements avec amour mais aussi, parfois, une certaine cruauté. Elle et sa jumelle, Mary, sont des prodiges du piano. Leur grande soeur Cordelia, elle, est tragiquement dépourvue de tout talent musical. Reste Richard Quin, le cadet et le seul garçon de la fratrie.
    /> Avec La Famille Aubrey, Rebecca West a sublimé sa propre enfance. Ce best-seller paru en 1957 est un portrait honnête et tendre d'une famille extraordinaire, dans lequel la remarquable styliste qu'était Rebecca West explore les contours insaisissables de l'enfance et de l'âge adulte, de la liberté et de la dépendance, de l'ordinaire et de l'occulte. Un classique à redécouvrir absolument.

  • Quand Chris Boldry revient de la guerre de 1914, il retrouve les trois femmes qui l'aiment. Jenny, sa cousine attentive (la narratrice), et Kitty, son épouse belle d'une beauté froide, l'attendent dans leur délicieuse maison au sommet d'une colline boisée. Margaret, son amour d'adolescence, vit non loin, dans les mornes faubourgs de la ville voisine. Mais dans les tranchées, Chris le soldat a perdu la mémoire. Il est partiellement amnésique. Il ne se souvient plus de Kitty, des dix ans qu'ils ont passés ensemble, mariés. De sa cousine Jenny, il ne conserve que l'image d'une camarade de jeu. Ses seuls souvenirs sont pour Margaret, qu'il a follement aimée quinze ans plus tôt. Margaret a vieilli, elle n'est plus la frêle adolescente de l'île des Singes ; elle s'évertue à lui raconter, à réveiller en lui les images de sa vie d'avant la guerre, l'enfant mort en bas âge qu'il a eu avec Kitty. Rien n'y fait, Chris refuse l'évidence. Entre les trois femmes, qui aiment toujours Chris, se noue un lien étrange, mais il faudra le sacrifice de Margaret pour que Chris revienne à la réalité.

  • 'Spellbinding . . . Probably her best fiction' - Sunday Times The soldier returns from the front to the three women who love him. His wife, Kitty, with her cold, moonlight beauty, and his devoted cousin Jenny wait in their exquisite home on the crest of the Harrow-weald. Margaret Allington, his first and long-forgotten love, is nearby in the dreary suburb of Wealdstone. But the soldier is shell-shocked and can only remember the Margaret he loved fifteen years before, when he was a young man and she an inn-keeper's daughter. His cousin he remembers only as a childhood playmate; his wife he remembers not at all. The women have a choice - to leave him where he wishes to be, or to 'cure' him. It is Margaret who reveals a love so great that she can make the final sacrifice. Books included in the VMC 40th anniversary series include: Frost in May by Antonia White; The Collected Stories of Grace Paley ; Fire from Heaven by Mary Renault; The Magic Toyshop by Angela Carter; The Weather in the Streets by Rosamond Lehmann; Deep Water by Patricia Highsmith; The Return of the Soldier by Rebecca West; Their Eyes Were Watching God by Zora Neale Hurston; Heartburn by Nora Ephron; The Dud Avocado by Elaine Dundy; Memento Mori by Muriel Spark; A View of the Harbour by Elizabeth Taylor; and Faces in the Water by Janet Frame

empty