Minette Walters

  • À l'aube de l'an 1349, la peste noire continue de ravager l'Angleterre. Dans le Dorsetshire, les gens de Develish, toujours en quarantaine, se demandent s'ils sont les seuls survivants. Guidés par Lady Anne, ils attendent, sachant que lorsque les réserves de nourriture viendront à manquer, ils devront quitter le domaine. Mais où trouveront-ils refuge au-delà des douves ?
    Accompagné de cinq jeunes hommes, le courageux serf Thaddeus Thurkell va oser se confronter à la terrible réalité. Avec Lady Anne, il va imaginer une ruse pour aff ranchir les paysans de Develish. Face à eux, un prêtre et deux régisseurs cherchent à tout prix à conserver les bénéfi ces que leur a apportés la peste noire. La sécurité des habitants du domaine s'en trouve menacée...
    Après Les Dernières Heures, Au tournant de minuit explore brillamment les répercussions de la pandémie et les conséquences politiques et sociales de la mort de milliers de gens.

  • Mois de juin de l'an 1348 : une terrible épidémie s'abat sur le Dorset et décime peu à peu les habitants. Nobles et serfs meurent par milliers.
    Quand la Mort Noire frappe Develish, Lady Anne a l'audace de nommer un esclave comme régisseur. Ensemble, ils décident de mettre le domaine en quarantaine pour le protéger. Tous les serfs viennent s'établir sur les terres situées à l'intérieur des douves.
    Bientôt, les stocks de vivres s'amenuisent et des tensions montent car l'isolement s'éternise. Les villageois craignent pour leur sécurité lorsqu'un événement terrible menace cet équilibre fragile. Les gens de Develish sont en vie, mais pour combien de temps encore ? Et que découvriront-ils quand le temps sera venu pour eux de passer les douves ?

  • Dans la cave

    Minette Walters

    En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l'extérieur ne soupçonne son existence, et sert d'esclave à toute la famille.
    Puis un jour, l'un des deux fils ne revient pas de l'école. Scotland Yard investit la maison. Face à la police, le couple Songoli donne le change et traite Muna comme sa fille. Mais ce que ses tortionnaires n'ont pas deviné, c'est que Muna est extrêmement intelligente. Manipulatrice de génie, elle organise méticuleusement sa vengeance...

  • Par une lugubre nuit d'hiver, Ailsa Jolly-Renard est retrouvée morte de froid, à moitié dévêtue sur la terrasse de son manoir. Assassinat ou accident ? La police conclut à une mort naturelle par hypothermie.
    Ce n'est pas l'avis de certaines habitantes de Shenstead, petit village du Dorset, persuadées que son mari, le colonel Jolly-Renard l'a assassinée. Calomnié chaque soir au téléphone par des interlocuteurs anonymes, le vieil homme est emporté dans une spirale infernale. Qui alimente ces rumeurs ? Et quel est le terrible secret de famille qui, depuis des années, hante la mémoire du clan Jolly-Renard ?

  • La muselière

    Minette Walters

    Mathilda semble s'être suicidée. Sarah, l'héritière, veut prouver que la vieille dame a été assassinée. Le journal que tenait Mathilda doit en donner la preuve, mais... il a disparu.

    Mathilda Gillespie parlait trop, buvait trop et terrorisait son entourage. Elle était richissime, avare et fabulatrice. Sa fille se droguait, sa petite-fille la volait. Son testament, ignoré de tous, les déshéritait au profit de son médecin personnel.
    On la retrouva noyée dans sa baignoire, enguirlandée d'asters et d'orties blanches, comme Ophélie, et le visage fermé dans une muselière en fer rouillé, comme une sorcière médiévale.
    Ce suicide, ou plus vraisemblablement ce meurtre, était un sorte de chef-d'oeuvre, une énigme résultant d'une vie entière de mensonges, d'amours étranges, de haine et de violence. Seul le journal intime de Mathilda pourrait peut-être en livrer tous les secrets. Mais ce journal a disparu.

  • « D'où provenait la fascination qu'exercait Olive Martin ? Du spectacle grotesque de son mètre cinquante-cinq pour quelque cent vingt kilos ? De la répulsion qu'elle inspirait ? Elle avait débité sa mère et sa soeur en morceaux qu'elle avait rassemblés sur le sol de la cuisine en une composition abstraite sanguinolente. Le crime mis à part, ce qui rendait son cas exceptionnel, c'est qu'elle avait plaidé coupable et même refusé de répondre. » Dès sa première rencontre avec Olive Martin, Rosalind Leigh, qui a accepté d'écrire un livre sur elle, a le sentiment que la meurtrière obèse n'est pas coupable. Mais alors pourquoi ces aveux ?

  • Chambre froide

    Minette Walters

    Le charme des jardins anglais tient au savant désordre qui y règne et à la fréquence des meurtres qui s'y commettent.

    Indifférentes au ragots du village qui les accusent de sorcellerie et de moeurs bizarres, Diana, Anne et Phoebe, amies intimes en apparence, vivent à l'écart dans un manoir dont le parc abrite une antique chambre froide du XVIIIe siècle, où l'on découvre les restes congelés et méconnaissables d'un homme aux doigts et aux dents arrachés. Le cadavre serait-il celui de ce salaud de David Maybury, le mari de Phoebe inexplicablement disparu dix ans auparavant ?

    Deux flics tentent de percer l'énigme. Ils auront du mal à faire perdre leur flegme aux trois vipères de Streech Grange.

  • Brillant anthropologue spécialiste des erreurs judiciaires, Jonathan Hughes est confronté à une affaire complexe : il y a plus de trente ans, dans la petite ville de Bournemouth, dans le Dorset, un jeune marginal a été accusé du meurtre de sa grand-mère. Incapable de prouver son innocence, le pauvre garçon a fini par se pendre dans sa cellule.
    Épaulé par la conseillère municipale qui attire son attention sur cette affaire, le scientifique ne tarde pas à faire le rapprochement avec un autre fait divers tout aussi sordide : le viol, à la même date, dans les jardins de Colliton Park, d'une adolescente de 13 ans, par trois jeunes en état d'ébriété.
    Bien décidés à résoudre cette double énigme, Jonathan et son acolyte vont déterrer un secret aux effroyables répercussions...

  • Lame de fond

    Minette Walters

    • Pocket
    • 1 Février 2011

    Le meurtrier a commencé par droguer la jeune femme, puis l'a violée. Il lui a ensuite brisé les doigts et l'a jetée par dessus bord. Elle n'a pu nager jusqu'à la côte.
    Les inspecteurs Ingram, Galbraith et Carpenter n'ont rien d'autre que ce corps anonyme échoué sur la plage de la baie de Chapman. Pas de mobile. Pas d'empreinte. Pas de témoin. Enfin, presque. Il y a cette fillette de trois ans traumatisée par ce qu'elle a vu. Mais l'enfant sans nom s'est enfermée dans le mutisme. Les inspecteurs de la police de Lymington en sont réduits aux conjectures nébuleuses. Et à retourner cette question dans tous les sens : quelle sorte d'homme peut s'acharner ainsi sur sa victime ?
    />

  • On ne revient jamais sain et sauf de l'enfer. De retour d'Irak, où son tombés ses hommes, le lieutenant Charles Aucland ne voit plus la vie du même oeil. À moitié amnésique, le visage barré d'un éclat d'obus, l'homme doux que ses amis connaissaient n'est plus qu'une plaie ouverte, violente. Des haines coupables, des phobies nouvelles ternissent l'uniforme héroïque de miraculé qu'on voudrait lui passer.

    Aussi la police londonienne, complètement dépassée par une vague de meurtres homophobes, voit-elle en cet être marginalisé, un tueur idéal. Toutes les victimes ne sont-elles pas d'anciens soldats gays, violés puis battus à mort ? Le profil colle à la perfection : humeur changeante, terreur vis-à-vis de la sexualité, personnalité multiple. Le caméléon pourrait bien avoir pris, là-bas en Irak, la couleur du sang

  • In 1970, Harold Stamp, a retarded twenty-year-old was convicted on disputed evidence and a retracted confession of murdering his grandmother - the one person who understood and protected him. Less than three years later he is dead, driven to suicide by isolation and despair. A fate befitting a murderer, perhaps, but what if he were innocent?

  • Content to live their genteel and sheltered life at Streech Manor, their family estate, sisters Phoebe, Diana, and Anne suddenly find their sanctuary violated by the discovery of a corpse in the estate's ice house

  • When five women are brutally murdered in Sierra Leone, Reuter's correspondent, Connie Burns, questions the arrest of three rebel soldiers for the crimes. She believes a foreigner is responsible. A man who claims to have been in the SAS and works as a bodyguard to a Lebanese diamond trader. But her attempts to expose him are devastating.

  • When Lieutenant Charles Acland is flown home from Iraq with serious head injuries, he faces not only permanent disfigurement but also an apparent change to his previously outgoing personality. Crippled by migraines, and suspicious of his psychiatrist, he begins to display sporadic bouts of aggression, particularly against women.

  • Anglais ACID ROW

    Minette Walters

    Sophie Morrison is a young doctor visiting a patient in Acid Row, an estate where angry, alienated youth controls the streets. Little does she know that she is entering the home of a known paedophile, and soon Sophie is trapped at the centre of a terrifying siege.

empty