Louise Erdrich

  • Notre monde touche à sa fin. Dans le sillage d'une apocalypse biologique, l'évolution des espèces s'est brutalement arrêtée, et les États-Unis sont désormais sous la coupe d'un gouvernement religieux et totalitaire qui impose aux femmes enceintes de se signaler. C'est dans ce contexte que Cedar Hawk Songmaker, une jeune Indienne adoptée à la naissance par un couple de Blancs de Minneapolis, apprend qu'elle attend un enfant. Déterminée à protéger son bébé coûte que coûte, elle se lance dans une fuite éperdue, espérant trouver un lieu sûr où se réfugier. Se sachant menacée, elle se lance dans une fuite éperdue, déterminée à protéger son bébé coûte que coûte.
    Renouvelant de manière saisissante l'univers de l'auteure de LaRose et Dans le silence du vent, le nouveau roman de Louise Erdrich nous entraîne bien au-delà de la fiction, dans un futur effrayant où les notions de liberté et de procréation sont des armes politiques. En écho à La Servante écarlate de Margaret Atwood, ce récit aux allures de fable orwellienne nous rappelle la puissance de l'imagination, clé d'interprétation d'un réel qui nous dépasse.

  • Dakota du Nord, 1999. Le ciel, d'un gris acier, recouvre les champs nus d'un linceul. Ici, des coutumes immémoriales marquent le passage des saisons, et c'est la chasse au cerf qui annonce l'entrée dans l'automne. Landreaux Iron, un Indien Ojibwé, vise et tire. Et tandis que l'animal continue de courir sous ses yeux, un enfant s'effondre. Dusty, le fils de son ami et voisin Peter Ravich, avait cinq ans.
    Ainsi débute le nouveau roman de Louise Erdrich, qui vient clore de façon magistrale le cycle initié avec La Malédiction des colombes et Dans le silence du vent. L'auteure continue d'y explorer le poids du passé, de l'héritage culturel, et la notion de justice. Car pour réparer son geste, Landreaux choisira d'observer une ancienne coutume en vertu de laquelle il doit donner LaRose, son plus jeune fils, aux parents en deuil. Une terrible décision dont Louise Erdrich, mêlant passé et présent, imagine avec brio les multiples conséquences.

    2 Autres éditions :

  • 1918.
    de retour du front, fidelis waldvogel, un jeune soldat allemand, tente sa chance en amérique. avec pour seul bagage une valise pleine de couteaux et de saucisses, il s'arrête à argus, dans le dakota du nord où, bientôt rejoint par sa femme et son fils, il décide d'ouvrir une boucherie et de fonder une chorale, en souvenir de celle des maîtres bouchers où chantait son père. des années 1920 aux années 1950, entre l'europe et l'amérique, ce roman à la fois épique et intime retrace le destin d'une famille confrontée au tumulte du monde.

    1 autre édition :

  • Dans une réserve obijwé du Dakota du Nord, à la fin des années 1980, Geraldine est agressée, battue, violée. Traumatisée, elle s'enferme dans le silence. Pour Joe, son fils, 13 ans, la vie ne sera plus comme avant. Devant la lenteur de l'enquête, il décide, avec ses amis, de mener ses propres recherches. Qui a violé sa mère ? Où l'agression a-t-elle été commise ? Pourquoi son père, juge au tribunal tribal, ne peut-il poursuivre des non-amérindiens ? Une quête qui marquera pour Joe la fin de l'innocence. Récompensé par la plus prestigieuse distinction littéraire des Etats-Unis, le National Book Award, élu meilleur livre de 2012 par les libraires américains, le roman de Louise Erdrich explore avec une remarquable intelligence la notion de justice à travers la voix d'un adolescent indien.

    « Un roman déchirant, cri de rage d'un ado, confronté de plein fouet au viol de sa mère, à l'injustice et à la violence de son pays. » Augustin Trapenard, Elle.

  • La dernière chose que Mary et Karl entrevoient de leur mère, c'est la flamme de ses cheveux roux émergeant du biplan qui l'emporte pour toujours aux côtés d'un pilote acrobate... Devenus orphelins, les enfants montent dans un train de marchandises afin de trouver refuge chez leur tante, dans le Dakota du Nord. Ainsi commence, en 1932, une chronique familiale qui s'étend sur plus de quarante ans, et fait vivre toute une galerie de personnages hors du commun en proie aux paradoxes de l'amour.
    Cette nouvelle traduction du deuxième roman de Louise Erdrich, paru aux Etats-Unis en 1986, permet de (re)découvrir l'un de ses plus beaux livres. Une prose somptueuse. Frédéric Potet, Le Mondes des livres. Nul écrivain ne mène la vie aussi dure à ses personnages. Son imagination est sans limite, et sa phrase, capable de tous les prodiges. Une puissance phénoménale. Didier Jacob, L'Obs.

    1 autre édition :

  • L'homme répara le fusil et la balle glissa en douceur dans la chambre.
    Il l'essaya plusieurs fois, puis se leva et se tint au-dessus du berceau... L'homme épaula le fusil. Autour de lui, dans la pièce close, l'odeur du sang frais montait de toutes parts. L. E. Depuis toujours, la petite ville de Pluto, Dakota du Nord, vit sous «la malédiction des colombes», qui dévorent ses maigres récoltes comme le passé dévore le présent. Nous sommes en 1966 et le souvenir de quatre innocents lynchés cinquante ans auparavant hante toujours les esprits.
    En écoutant les récits de son grand-père indien qui fut témoin du drame, Evelina, une adolescente insouciante, prend soudainement conscience de la réalité...Un chef-d'oeuvre éblouissant. Philip Roth .Une vraie prouesse littéraire et sa saga polyphonique n'est pas sans rappeler l'oeuvre d'un Faulkner. Marie Debals, L'Hebdo.

    1 autre édition :

  • Après La Décapotable rouge, voici le second volume des nouvelles de Louise Erdrich publiées dans des revues littéraires et des magazines américains. On y retrouve la genèse de ce qui a constitué, au fil des livres, l'univers de Louise Erdrich, de Love Medicine à Dans le silence du vent, couronné par le National Book Award : le Dakota du Nord, le monde indien, un réalisme à la fois magique et poétique, la passion secrète qui habite ses personnages et la puissance d'évocation de ses histoires.
    Louise Erdrich explore ces émotions et ces sentiments qui nous rendent humains, distille des vies en quelques pages, insufflant à ses histoires une dimension à la fois singulière et universelle. Les nouvelles de Louise Erdrich nous donnent accès à des moments intenses, épaulés par les mots simples d'une conteuse hors pair, qui entre dans les rêves et leurs concertos inconscients. Liliane Kerjan, La Nouvelle Quinzaine littéraire.

    1 autre édition :

  • Chargée de procéder à l'inventaire d'une demeure du New Hampshire, Faye Travers remarque parmi une étonnante collection d'objets indiens du xixe siècle un tambour rituel très singulier. Émue et troublée par cet instrument, elle se prend à l'imaginer doté d'un étrange pouvoir : celui de battre au rythme de la douleur des êtres, comme en écho à la violente passion amoureuse dont il semble perpétuer le souvenir... Avec Dernier rapport sur les miracles à Little No Horse et La Chorale des maîtres bouchers, Louise Erdrich a imposé son regard insolite et son univers poétique parmi les plus riches talents de la littérature américaine. Une oeuvre qui ne cesse de se renouveler et de surprendre.

    1 autre édition :

  • Gil est peintre, Irène écrivain. Ils ont trois enfants. Irene a souvent servi de modèle à son mari. Trop souvent, sans doute. Irene tient son journal intime dans un agenda rouge. Lorsqu'elle découvre que Gil le lit, elle décide d'en rédiger un autre, un carnet bleu qu'elle met en lieu sûr et dans lequel elle livre sa vérité. Elle continue néanmoins à écrire dans l'agenda rouge, qui lui sert à manipuler son unique lecteur. Une guerre psychologique commence. En faisant alterner les journaux d'Irene et un récit à la troisième personne, Louise Erdrich témoigne, une fois de plus, d'une prodigieuse maîtrise narrative.

    "Louise Erdrich montre comment une histoire collective, un héritage culturel et social, une identité peuvent bouleverser une destinée. Elle entraîne comme rarement au coeur de la nature humaine et de l'ambivalence du sentiment amoureux. Un récit d'une finesse infinie". Emmanuel Romer, La Croix.

    1 autre édition :

  • Little No Horse, petite ville du Dakota du Nord. Le père Damien, prêtre centenaire, exerce son ministère auprès des Indiens d'une réserve. Il est porteur d'un lourd secret, qu'il se décide à avouer à l'heure de la mort permettant ainsi d'éclairer le mystère d'un meurtre jamais résolu, mettant en cause soeur Leopolda, dont il a recueilli jadis la confession et que le Vatican souhaite canoniser. Une histoire de foi, de dissimulation et de rédemption.

    1 autre édition :

  • De 1934 à nos jours, les destins entrelacés de deux familles indiennes, isolées dans leur réserve du Dakota, à qui les Blancs ont non seulement volé leur terre mais aussi tenté de voler leur âme. Mêlant comédie et tragédie, puisant aux sources d'un univers imaginaire, riche et poétique, qui marque tous ses livres, de Dernier rapport à Little No Horse à Ce qui a dévoré nos coeurs, ce premier roman de Louise Erdrich est présenté ici dans sa version définitive, reprise et augmentée par l'auteur.

    Un livre d'une telle beauté qu'on en oublierait presque qu'il nous brise le coeur. Toni Morrison, prix Nobel de Littérature.

    Ses livres ont imposé Louise Erdrich comme l'une des grandes voix de la littérature américaine, mais elle est l'une des rares à construire un édifice romanesque d'une complexité comparable à celle de Faulkner. Le Point.

  • La plupart des nouvelles de ce recueil sont des textes embryonnaires qui n'ont pas voulu me lâcher. Certaines ont attendu des années pour faire leur chemin jusque dans un livre. Certaines ont d'abord paru dans des magazines ou des revues. D'autres sont restées dans mes cahiers jusqu'à ce que je décide de les terminer pour le présent recueil. L. E.

    Dans l'oeuvre de Louise Erdrich, le rêve peut surgir du quotidien, le comique tourner au tragique, la violence et la beauté envahir tout à coup un paysage banal. On trouve dans ces nouvelles la genèse de ce qui constitue l'univers de ses romans, de Love Medicine à La Malédiction des Colombes : le Dakota du Nord, le monde indien, un réalisme à la fois magique et poétique, la passion secrète qui habite ses personnages et la puissance d'évocation de ses histoires.

    "Avec Louise Erdrich, les Indiens d'Amérique ont trouvé à la fois leur âme soeur et leur porte-parole". André Clavel, Lire.

    1 autre édition :

  • A mother is brutally raped by a man on their North Dakota reservation where she lives with her husband and thirteen-year-old son, Joe. Traumatized and afraid, she takes to her bed and refuses to talk to anyone - including the police.

    3 Autres éditions :

  • 'Erdrich is one of the greatest living American writers' Guardian Louise Erdrich, the New York Times bestselling, National Book Award-winning author of LaRose and The Round House , paints a startling portrait of a young woman fighting for her life and her unborn child against oppressive forces that manifest in the wake of a cataclysmic event. The world as we know it is ending. Evolution has reversed itself, affecting every living creature on earth. Science cannot stop the world from running backwards, as woman after woman gives birth to infants that appear to be primitive species of humans. Thirty-two-year-old Cedar Hawk Songmaker, adopted daughter of open-minded Minneapolis liberals, is as disturbed as the rest of America around her. But for Cedar, this change is profound and deeply personal. She is four months pregnant. Cedar feels compelled to find her birth mother, Mary Potts, an Ojibwe living on the reservation, to understand both her and her baby's origins. As Cedar goes back to her own biological beginnings, society around her begins to disintegrate, fueled by a swelling panic about the end of humanity. There are rumors of martial law, of Congress confining pregnant women, of a registry, and rewards for those who turn these wanted women in. It will take all Cedar has to avoid the prying eyes of potential informants and keep her baby safe. A chilling dystopian novel both provocative and prescient, Future Home of the Living God is a startlingly original work from one of our most acclaimed writers: a moving meditation on female agency, self-determination, biology, and natural rights that speaks to the troubling changes of our time.

  • THE NIGHT WATCHMAN

    Louise Erdrich

    • Corsair
    • 5 Mars 2020

    It is 1953. Thomas Wazhushk is the night watchman at the first factory to open near the Turtle Mountain Reservation in rural North Dakota. He is also a prominent Chippewa Council member, trying to understand a new bill that is soon to be put before Congress. The US Government calls it an 'emancipation' bill; but it isn't about freedom - it threatens the rights of Native Americans to their land, their very identity. How can he fight this betrayal? Unlike most of the girls on the reservation, Pixie - 'Patrice' - Paranteau has no desire to wear herself down on a husband and kids. She works at the factory, earning barely enough to support her mother and brother, let alone her alcoholic father who sometimes returns home to bully her for money. But Patrice needs every penny to get if she's ever going to get to Minnesota to find her missing sister Vera. In The Night Watchman multi-award winning author Louise Erdrich weaves together a story of past and future generations, of preservation and progress. She grapples with the worst and best impulses of human nature, illuminating the loves and lives, desires and ambitions of her characters with compassion, wit and intelligence.

    1 autre édition :

  • Souvent comparée à Toni Morrison, Louise Erdrich, dont le talent a été récompensé par le National Book Award, est une des voix les plus singulières de la littérature américaine d'aujourd'hui.
    Salué lors de sa parution aux États-Unis comme son plus beau livre, L'Épouse Antilope est une véritable polyphonie qui mêle, de la fin du XIXe siècle à nos jours, l'histoire de deux familles, l'une indienne, l'autre blanche.
    Ce qui unit les destins des Shawano et des Roy autant que ce qui les sépare, c'est un amour obsédant, puissant, déchirant, qui comble et qui détruit, semblable au pouvoir de cette femme-antilope qui traverse le livre. Mi-esprit, mi-animal, l'Épouse Antilope cause la perte des hommes qui en tombent amoureux, car de proie elle deviendra vite chasseur et changera à jamais le cours de leur existence.
    « Louise Erdrich nous a donné un livre d'amour et de perte, une histoire qui parvient à transformer la tragédie en rédemption comique, le chagrin en survie héroïque. Un roman merveilleusement triste, drôle et émouvant. »

  • In 1918, Fidelis walks home from the Great War to a Germany broken and defeated. He finds himself inexplicably drawn to the fiancee of his dead best friend and they marry but, knowing he cannot make his fortune here, Fidelis heads for America.

  • «ANTELOPE WIFE» «LAROSE» LOVE MEDICINE» PLEAGUE OF DOVES» THE ROUND HOUSE» F :A.M/LP Paints a startling portrait of a young woman fighting for her life and her unborn child against oppressive forces that manifest in the wake of a cataclysmic event.
    The world as we know it is ending. Evolution has reversed itself, affecting every living creature on earth. Science cannot stop the world from running backwards, as woman after woman gives birth to infants that appear to be primitive species of humans. Thirty-two-year-old Cedar Hawk Songmaker, adopted daughter of a pair of big-hearted, open-minded Minneapolis liberals, is as disturbed and uncertain as the rest of America around her. But for Cedar, this change is profound and deeply personal. She is four months pregnant.
    Though she wants to tell the adoptive parents who raised her from infancy, Cedar first feels compelled to find her birth mother, Mary Potts, an Ojibwe living on the reservation, to understand both her and her baby's origins. As Cedar goes back to her own biological beginnings, society around her begins to disintegrate, fueled by a swelling panic about the end of humanity.

  • From the winner of the National Book Award for Fiction, 2012 comes this elegantly crafted novel that explores the strange power that lost children exert on the memories of those they leave behind

  • Anglais Shadow Tag

    Louise Erdrich

    After she discovers that her husband has been reading her diary, Irene America turns it into a manipulative farce, while secretly keeping a second diary that includes her true thoughts about her shaky marriage, its affect on her children, and her struggles with alcohol.

  • De 1934 à nos jours, Love Medicine retrace les destins entrelacés de deux familles indiennes, isolées sur leur réserve du Dakota, à qui les Blancs ont non seulement volé leur terre mais ont aussi tenté de voler leur âme. Mêlant comédie et tragédie, puisant aux sources d'un univers imaginaire riche et poétique qui marque tous ses livres, de Derniers rapports à Little No Horse à ce qui a dévoré nos coeurs, ce roman est présenté ici dans sa version définitive, reprise et augmentée par l'auteur.

empty