Juan Díaz Canales

  • Au fil de l'eau

    Juan Díaz Canales

    Madrid, aujourd'hui.

    Niceto octogénaire passe sa retraite entouré de sa bande de vieux copains, de son fils Roman et de son petit-fils Alvaro. Dans l'Espagne marquée par la crise, le quotidien n'est pas simple. Il devient réellement inquiétant lorsque les amis de Niceto commencent à mourir les uns après les autres, dans des circonstances de plus en plus étranges et violentes...

    Quand Niceto disparaît à son tour, c'est une véritable course contre la montre qui démarre pour Roman et Alvaro.

  • "Parfois, quand j'entre dans mon bureau, j'ai l'impression de marcher dans les ruines d'une ancienne civilisation. Non à cause du désordre qui y règne, mais parce que certainement cela ressemble au vestige de l'être civilisé que je fus jadis.

  • Oldsmill, le maître de la ville, est un tigre blanc.
    Karup, le chef de la police, un ours blanc.
    Huk, l'âme damnée de Karup, un renard blanc.

    Avec les autres animaux à pelage immaculé, ils forment la société WASP (W pour White, AS pour Anglo-Saxon, P pour Protestant). Tous les autres habitants, de la pie noire au renard brun-roux en passant par le chat tacheté et la biche châtain, ne sont que racaille. Et si la police n'est pas capable de maintenir l'ordre des blancs, les gros bras d'Arctic-Nation, le parti raciste, cagoulés et vêtus de robes blanches, s'en chargent sans états d'âme. Ils ont les cordes et les croix enflammées qu'il faut.

    Dans cette ambiance pas câline, câline, Blacksad, le chat détective privé, enquête sur la disparition d'une enfant de couleur. La mère de Kyle, Dinah, travaillait comme femme de ménage chez le même Karup et, selon quelques bonnes âmes, serait au mieux avec le fils Oldsmill.

    Un vrai noeud de vipères dans lequel Blacksad plonge les pattes et joue au justicier prompt à griffer si nécessaire. Son seul appui, le reporter d'un magazine à scandale Weekly. Un fouille-merde qui sera utile à John. Vaut mieux. Coups bas et coups tordus vont pleuvoir comme à Gravelotte.

    Après Quelque part entre les ombres, son coup d'essai et de maître, le dessinateur Guarnido va encore plus loin dans le réalisme animalier. Les gueules, les pelages, les ramages de ses personnages leur donnent une réalité extraordinaire, et c'est à tomber par terre, toujours humaine. Lorsqu'ils sortent leurs crocs ou leurs griffes, ses fauves relèguent les coups de gueule d'un James Cagney au rang de caprices de garçonnet. Le plus doux des chatons est un fauve en devenir. Alors, Blacksad en colère !

    Le scénario de Canales est envoûtant comme un roman de Dashiell Hammett, glauque comme un Raymond Chandler, gouailleur comme un Chester Himes.

    Arctic-Nation est un vrai roman noir. Très, très noir.

  • Retour dans les mers du Sud pour Corto et Raspoutine !

    Tasmanie, automne 1912. Corto et Raspoutine libèrent un jeune homme, Calaboose, emprisonné sur une île abandonnée. Ils l'emmènent avec eux à travers l'océan indien jusqu'à Bornéo, où ils rencontrent le sultan de Sarawak, potentat anglais, qui règne sur l'exploitation de l'hévéa par les indigènes. Cette ressource naturelle est indispensable à l'Empire britannique et la révolte qui gronde chez les Dayaks menace les intérêts de la couronne. Corto se retrouve à jouer les médiateurs et à prendre sous son aile une jeune paralytique, Ratu « la sirène », dont Calaboose tombe amoureux. Corto et ses amis prennent ensuite la direction du Pacifique Sud et de l'île d'Escondida, pour y retrouver le commanditaire de leur mission, le mystérieux Moine, qui a une idée bien précises quant à l'avenir du couple de tourtereaux... Une nouvelle aventure qui fleure bon les embruns du Pacifique, dans la droite ligne du premier épisode mythique de la série, La Ballade de la mer salée.

  • Finances et moral au plus bas, Blacksad est à Las Vegas où il travaille pour le compte d'un joueur fortuné. Pourtant une rencontre inattendue va bousculer sa nouvelle vie : un ami, Otto Lieber, scientifique de haut rang, est de passage dans la ville où a lieu une conférence sur le nucléaire. Les deux hommes réussissent à se voir et les souvenirs remontent à la surface... Otto semble avoir une vie passionnante malgré l'excentricité de son "bienfaiteur", Gotfield. Celui-ci est marié à la troublante Alma et, après ces rencontres, la vie de Blacksad va prendre une nouvelle tournure...

  • Années 1950, La Nouvelle-Orléans, où la fête de Mardi gras bat son plein. Grâce à Weekly, un producteur de jazz dénommé Faust fait la connaissance de Blacksad. Faust demande à ce dernier de s'occuper d'une affaire : un de ses musiciens, le pianiste Sebastian, a disparu. Il n'a pas donné signe de vie depuis des mois, mettant en péril le label musical privé d'une star. Faust craient que Sebastian ait, une fois de trop, sombré dans la drogue. Sa requête est d'autant plus pressante que Faust se sait atteint d'un cancer. Blacksad accepte la mission et découvre peu à peu que Faust ne lui a pas tout dit. Il s'aperçoit qu'il est lui-même manipulé, mais décide tout de même de retrouver Sebastian pour comprendre les raisons de sa disparition. Il ne sait pas encore qu'il va connaître son enquête la plus éprouvante, à plus d'un égard.

  • Weekly doit quitter La Nouvelle-Orléans ; il y laisse John qui préfère rester pour chercher du travail sur place. Par chance, celui-ci croise justement un riche Texan qui lui propose de ramener sa voiture chez lui : un boulot simple et bien payé ! John accepte, mais, dans une station-service, il se fait voler la voiture par Chad Lowell et Abe Greenberg - deux écrivains beatniks qui cherchent à rejoindre Amarillo, au Texas. Bientôt, une querelle entre les deux hommes, rivaux, vire au drame : Chad, poussé à bout, tire sur Abe qui meurt sur le coup. Obligé de fuir, Chad trouve refuge dans un cirque. John se lance à sa poursuite sur les routes américaines du Nouveau-Mexique, du Colorado, du Texas et de l'Illinois.

  • New-York, 1940.
    Navit, une jeune artiste désargentée, hérite d'un journal de charme quelque peu désuet : 'Gentlemind'.
    Combative, intelligente et audacieuse, elle s'improvise patronne de presse et se lance le défi insensé d'en faire un magazine moderne.
    Hantée par le souvenir de son amant disparu sur le front en Europe, elle doit affronter la réalité d'une société américaine en plein âge d'or mais résolument machiste...
    Un récit profondément touchant, sur trois décennies, du rêve américain au féminin !

  • 1911, entre Venise et les jungles d'Afrique équatoriale, Corto recherche le « miroir du prêtre Jean », un mystérieux objet rapporté des croisades. Sur sa route, il croise trois jeunes femmes aux destins étrangement complémentaires : Aïda, journaliste entreprenante, Ferida, exploratrice en quête de son père disparu, et Afra, ancienne esclave.

  • Une reprise fidle et moderne d'un grand mythe contemporain. Rubn Pellejero s'empare des codes graphiques d'Hugo Pratt tout en russissant les investir de sa propre sensibilit, travers le soin apport aux dcors, les personnages secondaires et la mise en couleurs. La nouvelle histoire imagine par le scnariste Juan Daz Canales ractive les ressorts de la geste prattienne (fidlit la parole donne un ami, chasse au trsor, faits historiques authentiques, etc.) Les dialogues percutants de ce grand rcit d'aventures rjouiront les afficionados autant qu'ils sduiront les nouveaux lecteurs.

  • Un an après la sortie du premier titre de la magnifique série Blacksad, un making-of était publié ; on y trouvait une interview de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido, le story-board commenté de l'histoire ainsi que plusieurs documents inédits. Ce hors-série, qui était épuisé, est réimprimé dans une version corrigée, dans un format identique à celui des autres albums de la série et, surtout, sera vendu 10 euros moins cher ! Un superbe ouvrage, aux origines de la série.

  • Avant de se lancer dans la réalisation des planches, le dessinateur et coloriste de Blacksad réalise une multitude de recherches à l'aquarelle qui lui permettent, case par case, de trouver la bonne lumière et de définir les couleurs dominantes pour chaque scène. Un incroyable travail d'orfèvre autour d'une des plus belles séries de la bande dessinée.

  • 1863, aux États-Unis, en pleine guerre de Sécession. Telle une enclave perdue dans l'État d'Indiana, une petite communauté a été créée par un groupe d'hommes et de femmes qui souhaite ainsi vivre une expérience audacieuse. Chacun partage ses biens, mais la communauté « Fraternity » - ainsi appelée en raison des valeurs sur lesquelles s'appuie ce modèle de microsociété - repose sur un équilibre fragile. Très vite les dissensions apparaissent, surtout après l'intégration d'un jeune garçon découvert dans la pleine forêt voisine. Un « monstre » aurait même été aperçu au moment de sa capture, une créature qui semblait veiller sur lui.
    Plus tard, un groupe de soldats en fuite débarque dans la communauté de plus en plus divisée. Un récit tragique et sensible d'une très grande force.

  • Série culte en seulement quelques albums, Blacksad se fait rare, et cette première intégrale est donc un double événement. Sous une couverture originale, ce très bel ouvrage propose en bonus 24 pages de crayonnés, de recherches et de dessins inédits. Attention ! Tirage limité. il n'y en aura pas pour tout le monde !

  • Blacksad ; what's news Nouv.

    Demandez l'édition spéciale de 'What's News' !

    Vous découvrirez en exclusivité les coulisses des deux prochains "Blacksad" avec des révélations livrées par les auteurs eux-mêmes, des photos et des dessins inédits, etc. Ce numéro unique de'What's News', journal pour lequel collabore Weekly en tant que journaliste, sera une véritable avant-première de cette série culte la plus attendue de l'année 2021.

  • Blacksad HORS-SERIE ; what's new ! Nouv.

  • Deux mois après la sortie de la nouveauté Blacksad, Dargaud proposera une réédition de l'Histoire des aquarelles (album épuisé à ce jour), qui présente l'ensemble des roughs aquarelles réalisées par l'auteur au moment de la conception des trois premiers albums. Au même moment sortira L'Histoire des Aquarelles de l'Enfer, le silence avec 80 aquarelles commentées par l'auteur sur 40 pages. Ce nouveau titre sera proposé à la fois dans un coffret (avec cale) ou en album simple.

  • États-Unis, durant la guerre de Sécession. Des hommes et des femmes portés par un idéal se regroupent au sein d'une communauté. Leur volonté de vivre ensemble en harmonie et en paix dans la plus parfaite égalité va pourtant faire long feu. La guerre qui fait rage bouscule leur utopie, et, surtout, la découverte d'un enfant sauvage dans la forêt proche attise les tensions. En effet, une « bête » rôde autour de la communauté et la créature semble avoir un lien mystérieux avec cet enfant.

  • Pour le "privé" John Blacksad, l'Amérique des années 1950 est un vrai roman noir.
    "Black is black"? La lumière et les couleurs jaillissent pourtant sous le trait du dessinateur, Juanjo Guarnido. Des aquarelles de toute beauté, au charme presque félin, divulguées dans les enquêtes de Blacksad. Mais ces aquarelles ont elles-mêmes leur propre histoire présentée dans cet ouvrage qui réunit les "roughs"; ces dessins préparatoires que l'auteur réalise avant de finaliser chaque planche.
    Juanjo Guarnido nous raconte ici l'histoire de ses aquarelles réalisées pour les albums Quelque part entre les ombres, Arctic-Nation et Âme Rouge.

  • Coffret haut de gamme pour une série haut de gamme ! Ce coffret réunira les trois épisodes que compte la série ainsi qu'une illustration inédite de Blacksad. Le polar a définitivement sa griffe.

empty