Emilie Dardenne

  • Cet ouvrage est le premier à proposer, en français, un panorama des études animales. Ce champ de recherche pluridisciplinaire ancré dans les sciences humaines et sociales étudie les représentations des animaux autres qu'humains et les relations entretenues avec eux par les êtres humains (autrement dit, les relations « anthropozoologiques »). Ce champ met également en perspective les opinions, les croyances, les attitudes qui fondent ces représentations, et les tropismes qui oeuvrent au coeur de ces relations ; l'anthropocentrisme en est un exemple saillant.

    L'exploration anthropozoologique proposée aborde la domestication et l'élevage, les utilisations et les catégorisations des autres animaux, ainsi que l'éthique animale, le droit animalier, les mouvements animalistes et la représentation culturelle des non-humains. Et l'on découvre notamment que l'identité, l'histoire des autres animaux, les rôles qu'on leur attribue, les représentations dont ils font l'objet sont le fruit de constructions sociales, philosophiques, culturelles et linguistiques.

  • Dans son ouvrage La libération animale, Peter Singer développe trois grandes idées : le principe d'égale considération des intérêts, le rejet du spécisme, et la nécessité de mettre un terme à certains types d'exploitation des animaux, notamment ceux qui ont trait à la recherche et l'élevage industriel. Cette oeuvre phare a connu un retentissement immense, à tel point que sa publication, en 1975, a été présentée comme le moment clef dans l'émergence du mouvement éponyme. Cependant, le mouvement de libération animale ne saurait se réduire à la seule pensée singerienne.

    Ce mouvement extrêmement protéiforme a fait l'objet de débats intenses à l'interne, entre les défenseurs des animaux eux-mêmes qui privilégient des approches diverses, comme à l'externe, entre ceux qui défendent le statu quo ou contestent les arguments animalistes. L'objet de ce recueil est de revenir sur le lien entre le mouvement de libération animale et les théories de Peter Singer qui, à tort ou à raison, en est perçu comme le père fondateur. Comment l'éthique animale de l'auteur a-t-elle été accueillie depuis la publication de La libération animale, et comment a-t-elle évolué ? Quelle place la doctrine utilitariste occupe-t-elle dans le travail de Singer et dans les débats qu'il a engendrés ?

    Avec le soutien de l'équipe d'accueil Anglophonie, communautés et écritures.

  • Sous l'impulsion de Jeremy Bentham, le principe d'utilité a été défini comme visant la « maximisation du plus grand bonheur du plus grand nombre ». Cet ouvrage rend compte de la richesse de la pensée utilitariste et de la vivacité du débat qui l'entoure. Il entend proposer une vision pluridisciplinaire approfondie de l'utilitarisme à la fois critique et constructive en questionnant les racines historiques et philosophiques de la doctrine, et en interrogeant son héritage, ses mutations et ses développements contemporains.

empty