BRUNO

  • Lorna est une déclaration d'amour au cinéma bis.

    À la manière d'un Tarantino du Neuvième Art, Brüno nous fait partager sa passion pour la série Z. Il se fait plaisir et nous avec, dans cette histoire délirante et jouissive qui passe au rouleau-compresseur les références pulp de la contre-culture américaine.

    Femme nue géante, expériences scientifiques qui tournent mal, militaires peu scrupuleux, surfeurs en mal de spiritualité, extraterrestres et stars du porno, pas de doute, le programme est chargé. Mais attention, ici, point de parodie, car si Brüno s'empare des codes de la série Z, c'est pour mieux les transcender en y apportant sa touche personnelle.

    Et si Lorna est un livre est truffé de clins d'oeil qui raviront les amateurs du genre, nul besoin de connaître ces références pour apprécier la lecture de ce road-movie halluciné qui prouve encore, si besoin était, la capacité de Brüno à aborder avec brio tous les genres.

  • On y retrouve Ned Land, le professeur Aronnax et Conseil, son majordome, embarqués de force à bord du Nautilus pour un périple sans retour. Nemo est seul contre tous : il a raison, les autres ont tort. Tant pis pour eux, qu'ils vivent dans leur monde et laissent le fond des mers et ses splendeurs au capitaine et à ceux qui ont bien voulu l'accompagner au péril de leur vie. La liberté qu'il leur offre est à ce prix... Peu d'auteurs ont su adapter un roman en donnant un vrai caractère à leur oeuvre sans dénaturer le fond. Brüno est de ceux-là, ce qui rend cette adaptation indispensable. La réédition de cette intégrale comprend les quatre tomes de la série couleur.

  • Pornopia

    Brüno

    • Glenat
    • 5 Février 2014

    Brüno, qui nous avait déjà régalés avec sa déclaration d'amour aux séries Z dans Lorna, récidive en s'attaquant à un autre genre de cinéma « bis » : le porno. Un genre qu'il parvient à transcender par l'élégance et la force d'évocation de son trait faussement minimaliste. Car ici, dans Pornopia, nul besoin de parole, ni de scénario. Les images parlent d'elles-mêmes. À travers une succession de vignettes muettes - de l'ébat « classique » à des scènes parfois très crues -, Brüno rend hommage à ce genre considéré comme mineur, mais réservé aux majeurs. Un panorama du porno dans tous ses états à destination d'un public averti.

  • L'oeuvre de giordano bruno n'avait jamais été intégralement traduite en français, ni du reste en aucune autre langue.
    Dans la présente collection, on s'est proposé non seulement de combler cette lacune, mais d'offrir - pour la première fois - une édition réellement critique des écrits d'un philosophe souvent cité et trop peu lu. l'édition des textes italiens est désormais complète ; l'édition des principaux textes latins est en cours. le travail a été confié à une équipe internationale de spécialistes, qui ont en commun une conviction pour peu qu'on le dégage des interprétations réductrices et de quelques mythes persistants, bruno intéresse aujourd'hui tant la philosophie que la poétique, tant l'art dramatique que l'histoire des sciences.
    Cette collection est complétée par une série de documents et d'essais.

  • Sillonnant les mers à la recherche d'un terrorisant monstre marin, le professeur Aronnax et ses compagnons tombent à l'eau au cours d'une attaque impromptue. Alors qu'ils se croient perdus au beau milieu de l'océan, ils sont recueillis par le mystérieux capitaine Nemo à bord du Nautilus. Peu à peu, de bonne grâce ou à contrecoeur, ils en découvrent les arcanes et l'étrange équipage.

  • Dans les néons de la nuit et dans la froideur des geôles. Dans les prêtoires et sur le bitume, dans les boîtes de nuit et les antichambres des politiques et des hommes d'affaires, les " parrains " sont toujours là, en marge de notre vie de " citoyens modèles "... Carte et Spirito, les Guerini, Zampa, Francis le Belge, Fargette et quelques autres en une quinzaine de portraits Bruno Aubry retrace un siècle de grand banditisme dans le sud-est de la France.

  • « M. l'abbé et cher ami, Vous m'avez plusieurs fois prié de revenir par écrit sur la tragédie du vingt-trois mars, qui eut pour théâtre le village de Saint-Marsan, et dont je fus un des acteurs. Six ans plus tard, je réponds enfin à votre attente. » Ainsi l'abbé Lapeyre commence-t-il la relation des faits - croisée par les témoignages d'un étudiant en théologie et d'un maître d'internat - qui ont conduit au drame du « vingt-trois mars ». Le prêtre, en sauvant d'une mort certaine un Portement de croix, puis un ancien Calvaire, ne soupçonne pas les événements qu'il va précipiter et qu'apparemment rien ne relie. C'est pourtant un rocher auquel il vient d'ôter la cale, et qui suivra sa course jusqu'au bout, comme la pierre que roule Joseph devant le sépulcre.

  • Cold train

    Brüno

    Entre "Les Barbouzes" et "Compartiment Tueur", Cold Train est une aventure ferroviaire hallucinée où l'on croise des passagers suspects, un agent d'assurance, des flics, et bien sûr quelques cadavres !

  • Profitant d'une escale du Nautilus, Ned Land, le professeur Aronax et Conseil mettent pied à terre sur une île et se retrouvent aux prises avec des antropophages...

  • Nemo t.3; la banquise

    Brüno

    L'aventure du célèbre capitaine revisitée sur un mode sans concession. On y retrouve Ned Land le harponneur, le professeur Aronnax et Conseil, son majordome, embarqués de force à bord du Nautilus pour un périple sans retour. Nemo est seul contre tous : il a raison, les autres ont tort. Tant pis pour eux, qu'ils vivent dans leur monde et laissent le fond des mers et ses splendeurs au capitaine et à ceux qui ont bien voulu l'accompagner au péril de leur vie. La liberté qu'il leur offre est à ce prix. Mais la fin n'en sera que plus dramatique. S'attaquer au plus célèbre roman de Jules Verne est un sacerdoce. Comment faire pour ne pas se contenter d'une simple retranscription en BD ? Et surtout,comment ne pas dénaturer l'oeuvre originale ? Peu d'auteurs ont su adapter un roman en donnant un vrai caractère à leur oeuvre sans dénaturer le fond. Brüno est de ceux-là, ce qui rend cette adaptation indispensable.

  • L'aventure du célèbre capitaine revisitée sur un mode sans concession. On y retrouve Ned Land le harponneur, le professeur Aronnax et Conseil, son majordome, embarqués de force à bord du Nautilus pour un périple sans retour. Nemo est seul contre tous : il a raison, les autres ont tort. Tant pis pour eux, qu'ils vivent dans leur monde et laissent le fond des mers et ses splendeurs au capitaine et à ceux qui ont bien voulu l'accompagner au péril de leur vie. La liberté qu'il leur offre est à ce prix. Mais la fin n'en sera que plus dramatique. S'attaquer au plus célèbre roman de Jules Verne est un sacerdoce. Comment faire pour ne pas se contenter d'une simple retranscription en BD ? Et surtout,comment ne pas dénaturer l'oeuvre originale ? Peu d'auteurs ont su adapter un roman en donnant un vrai caractère à leur oeuvre sans dénaturer le fond. Brüno est de ceux-là, ce qui rend cette adaptation indispensable.

  • =>nouv.ed.9782729887537/brudi3

    Brüno

    • Ellipses
    • 25 Novembre 2005


    avec plus de 1 300 articles, ce dictionnaire renoue avec un principe fondateur : présenter un recueil de mots qui offre une définition et des commentaires sur chacun de ceux-ci.
    tout en conservant une taille pratique, il se présente comme " encyclopédique ", et contient des informations à la fois sur des faits économiques et sociaux, mais aussi sur les idées,
    notions et concepts qui servent à les décrire et à les analyser. divisé en deux parties bien distinctes - d'une part les noms communs, d'autre part les biographies d'auteurs -, et complété par une bibliographie abondante, il aide le lecteur à l'approfondissement de ses connaissances.
    ce dictionnaire est donc un outil indispensable pour tous ceux qui, dans leurs études ou leur vie professionnelle, leurs préparations d'examens ou de concours, sont confrontés à la compréhension et à l'explication d'événements économiques et sociaux, et à leur réseau complexe et enchevêtré de faits,
    notions, concepts et théories.

  • Depuis la terrible expérience du confinement, les États comme les individus cherchent tous comment se déconfiner, en espérant revenir aussi vite que possible au « monde d'avant » grâce à une « reprise » aussi rapide que possible. Mais il y a une autre façon de tirer les leçons de cette épreuve, en tout cas pour le bénéfice de ceux que l'on pourrait appeler les terrestres. Ceux-là se doutent qu'ils ne se déconfineront pas, d'autant que la crise sanitaire s'encastre dans une autre crise bien plus grave, celle imposée par le Nouveau Régime Climatique. Si nous en étions capables, l'apprentissage du confinement serait une chance à saisir : celle de comprendre enfin où nous habitons, dans quelle terre nous allons pouvoir enfin nous envelopper - à défaut de nous développer à l'ancienne ! Où suis-je ? fait assez logiquement suite au livre précédent, Où atterrir ?Comment s'orienter en politique. Après avoir atterri, parfois violemment, il faut bien que les terrestres explorent le sol où ils vont désormais habiter et retrouvent le goût de la liberté et de l'émancipation mais autrement situées. Tel est l'objet de cet essai sous forme de courts chapitres dont chacun explore une figure possible de cette métaphysique du déconfinement à laquelle nous oblige l'étrange époque où nous vivons.

empty