BARBERY

  • Un an à Kyoto

    Barbery

    « Depuis 2008, j'habite la ville de mes rêves.
    Un an à Kyôto réunit une sélection de photos prises pendant ma première année au Japon. Des photos de novice ébloui par la beauté qui l'entoure et qui rêve de partager sa chance avec tous. Mes photographies ne cherchent pas à dupliquer le réel mais à capturer, intensifier l'émotion. L'étape la plus importante de mon travail n'est donc pas la prise de vue mais le développement. Une étape profondément marquée par mon apprentissage des idéogrammes : on perçoit le monde différemment quand on lit et trace en kanji. Ce livre tente aussi de rendre visible la découverte de cette sensation. » Stéphane Barbery.

  • L'élégance du hérisson

    Barbery

    • Feryane
    • 18 Janvier 2007

    Renée, concierge d'un immeuble parisien, cache bien son jeu : aux yeux de tous, elle passe pour une veuve insignifiante. Cette femme cultivée préfère porter le masque de la parfaite concierge et se conformer au rôle que les propriétaires lui attribuent.
    Seule Paloma, fillette précoce, malheureuse dans sa riche famille, se doute de quelque chose. Mais il faudra l'arrivée dans l'immeuble de Monsieur Ozu, un Japonais délicat et perspicace, pour les révéler l'une à l'autre. La véritable rencontre entre ces trois êtres brisera leur solitude et les transformera.
    Un roman inattendu, des personnages émouvants d'humanité.

  • «Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.
    Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai.»

  • Une rose seule

    Muriel Barbery

    Alors qu'elle a traversé la planète pour rejoindre le Japon, une femme franchit la cloison de verre de l'altérité et entre peu à peu dans l'agencement esthétique et spirituel des jardins et des temples de Kyôto. Jour après jour, guidée par celui qui fut l'assistant de son père disparu, ces promenades sont en elle autant de motifs à résonances, chambres d'échos, révélations minuscules puis essentielles de sa personnalité.  Ce roman des origines est un voyage, une géographie secrète, en même temps qu'une transposition poétique de l'énigme du sentiment amoureux.

  • La vie des elfes

    Muriel Barbery

    Par un soir de neige, deux nouvelles-nées sont déposées sur le perron d'une ferme bourguignonne et sur les marches d'une église des Abruzzes. Baptisées Maria et Clara, les orphelines grandissent sur leurs terres d'adoption respectives, parmi les paysans et les gens simples des montagnes. Bientôt, on suspecte qu'elles sont dotées de pouvoirs singuliers.

  • L'écrivain... quel être mystérieux ! Pourtant, à interroger ses chats, on le comprendrait bien mieux. Au travers des voix de ses alliés aux pattes de velours, Muriel Barbery dévoile les coulisses de la création littéraire. Chacun de ses quatre chartreux a son caractère : Ocha, le chef de bande, un dur au coeur tendre ; sa soeur, l'affectueuse Mizu, avec ses pattes tordues ; le placide et raffiné Petrus, qui aime les fleurs ; enfin, la narratrice, la gracieuse Kirin.
    Mais chacun a aussi son rôle à jouer dans la bataille de l'écriture : car, mécontents de n'être que des compagnons de délassement, les chats de l'écrivaine ont poussé le dévouement jusqu'à apprendre à lire, devenant, dans l'ombre, les conseillers littéraires de leur maîtresse. Un texte délicieusement léger sur l'éternelle poésie du quotidien, pétillant d'humour félin et de philosophie nippone, accompagné des illustrations raffinées et aériennes de Maria Guitart.

  • Lili Barbery-Coulon incarne la réussite telle qu'on la conçoit dans notre inconscient : une femme hétérosexuelle, mariée, un enfant, un travail valorisé et valorisant sur le plan financier. Cependant, cette dernière réalise fin 2015, qu'elle est en train de suffoquer. Elle se sent « vide » et se rend compte qu'elle a développé une haine envers elle-même très profonde. Des années à subir des troubles alimentaires, à se comparer aux autres, à se juger illégitime ou incapable, des années à courir après la reconnaissance et le succès. Des années à insulter silencieusement son corps comme s'il s'agissait d'un ennemi étranger. Alors, en cherchant à se réconcilier avec un corps qu'elle ne supporte plus, elle fait la découverte d'une spiritualité qu'elle n'avait jamais cultivée jusqu'alors. Sur son chemin de guérison, elle rencontre le kundalini yoga, l'alimentation en pleine conscience, la méditation et la mise à distance des pensées limitantes. De rééquilibrage alimentaire en séance d'éveils sur son tapis de yoga, Lili Barbery-Coulon se réoriente professionnellement et transforme profondément son état d'esprit.
    L'autrice nous révèle un récit empreint de vulnérabilité et d'authenticité. Ponctué par des entretiens avec les personnes qui ont le plus éclairé son parcours, elle a voulu écrire ce livre pour aider et pour partager les pistes qui lui ont permis de se reconstruire.

  • Une gourmandise

    Muriel Barbery

    C'est le plus grand critique culinaire du monde, le Pape de la gastronomie, le Messie des agapes somptueuses. Demain, il va mourir. Il le sait et il n'en a cure : aux portes de la mort, il est en quête d'une saveur qui lui trotte dans le coeur, une saveur d'enfance ou d'adolescence, un mets original et merveilleux dont il pressent qu'il vaut bien plus que tous ses festins de gourmet accompli.
    Alors il se souvient. Silencieusement, parfois frénétiquement, il vogue au gré des méandres de sa mémoire gustative, il plonge dans les cocottes de son enfance, il en arpente les plages et les potagers, entre campagne et parfums, odeurs et saveurs, fragrances, fumets, gibiers, viandes, poissons et premiers alcools... Il se souvient - et il ne trouve pas. Pas encore.

  • Si Superboy a été élevé par des parents à la moralité irréprochable, il en est autrement de Robin. Aujourd'hui sous l'égide du Chevalier Noir, Damian a grandi au sein de la Ligue des Assassins, créée par son grand-père, Ra's al Ghul, et dirigée par sa mère Talia al Ghul. Et si cette dernière décidait de reprendre son fils sous son aile, de lui rouvrir les portes de son monde, obscur et sinistre ? Robin y cèderait-il ? Robin se joindrait-il à sa mère pour prendre le dessus sur Superboy ? Ou le duo que forme les Super-Sons parviendrait-il à l'arrêter... ?

  • Il aura fallu le courage et la force d'un grand nombre de versions de Spider-Man pour venir à bout des Héritiers. Mais voilà que les vilains se sont échappés de leur planète-prison, prêts à prendre leur revanche sur tous ceux qui ont un jour porté le costume de Spider-Man. C'est ainsi que commence Spider-Geddon, qui va réunir Peter Parker, le Spider-Man Supérieur, Spider-Gwen, Miles Morales, Spider-Woman, mais aussi Spider-Punk et le Spider-Man du jeu vidéo PS4 ! De nouvelles versions font même leur apparition, comme dans cet univers où c'est Tante May qui porte le costume du Tisseur ! En 2014, Dan Slott a pimenté son populaire passage sur la série Amazing Spider-Man par un crossover d'un nouveau genre, complètement déjanté, réunissant d'innombrables versions de Spider-Man venues d'univers parallèles.
    Le succès a été au rendez-vous. Il était temps de revisiter cet événement ! Ce n'est que le début : une série régulière a été lancée, nous l'avons découverte dans le 100% MARVEL publié en septembre 2020.

  • Un étrange pays

    Muriel Barbery

    Qui est Petrus, cet affable rouquin surgi de nulle part dans la cave du castillo où Alejandro de Yepes et Jesús Rocamora, jeunes officiers de l'armée régulière espagnole, ont établi leur campement? Voici que dans la sixième année de la plus grande guerre jamais endurée par les humains, ils sont appelés à quitter leur poste et à traverser un pont invisible. Bientôt, ils découvrent le monde de Petrus, ses brumes, son étrangeté, sa grâce. Ils arpentent ses chemins de nature, s'émerveillent de son harmonie et connaissent l'ivresse de la rencontre avec des êtres insolites. Cependant, dans cet univers légendaire qui lutte contre le désenchantement, le conflit fait rage aussi et la dernière bataille approche. Personne ne sait encore lequel, du meurtre ou de la poésie, l'emportera en cet étrange pays où se joue le destin des vivants.

  • L'éloge du petit-déjeuner ! Lili explique pourquoi cette obsession du petit-déjeuner ! De quoi elle se nourrit et surtout ce que cela lui a permis de découvrir: la pleine conscience, la méditation, la perte de poids etc... Elle y explique ses choix nutritionnels, la variété indispensable au quotidien, pourquoi les recettes sont gluten full ou gluten free, son côté fléxitarienne mais plutôt en quête de moins de calories quand c'est possible (pas beaucoup de sucre dans les recettes...), les vertus des super aliments qu'elle ajoute... Y compris quelques conseils de stylisme, l'attention qu'il faut porter aux fleurs, à la céramique... Les recettes : le coeur du livre avec une cinquantaine de recettes, avec une alternance de photo/page de texte et des doubles d'ambiance, d'ingrédients en gros plan, de gestes...

  • Le scénariste Greg Pak (Weapon X) imagine une suite à Planète Hulk et World War Hulk qui va marquer à jamais le destin du Géant Vert. Greg Land (Uncanny X-Men) et Carlo Barberi (Spider-Geddon) signent la partie graphique. Il y a plusieurs années, Hulk a été exilé dans l'espace. Il a débarqué sur la planète Sakaar où il a dû se battre pour survivre avant d'en devenir le souverain. Il y a aussi trouvé l'amour, avant de le perdre de façon tragique. Aujourd'hui, le Colosse de Jade est de nouveau parachuté dans ce monde hostile. Cependant, son alter ego n'est plus Bruce Banner mais Amadeus Cho. Jusque-là, le jeune homme a tout fait pour ne pas suivre les pas de son prédécesseur, mais il pourrait bien finir par céder à son côté obscur...

  • Le théâtre de Max Frisch développe sous forme ludique et métaphysique la pensée d'un moraliste convaincu que la dignité de l'homme réside dans la liberté : la culpabilité, la bien-pensance, le narcissisme, l'infidélité, l'ennui, l'affabulation, la conscience qui fractionne la réalité, le rêve qui l'unifie et la fait disparaître, la fatalité des stéréotypes. Il est difficile de situer une telle oeuvre qui doit autant à la dramaturgie brechtienne qu'au théâtre de l'absurde. Dans ces vertigineux huis-clos se rencontrent le baroquisme d'un Pirandello et la fable existentialiste. Théâtre du doute absolu et de la dérision, théâtre de la conscience politique plus que théâtre politique, l'oeuvre dramatique de Max Frisch constitue un solide remède pour notre époque, éprise de certitudes.

  • D'où vient le « politiquement correct » de la culture ? La diversité culturelle, jusqu'alors au service de la défense du pluralisme, s'est depuis aventurée dans la comptabilité ethnique et biologique au sein du milieu culturel. Elle a alors été prétexte à la construction d'un nouvel académisme en art, accompagné de censures fondées sur un supposé « droit à représenter », où les dogmes ethno-différentialistes mettent à bas les fondements universalistes qui permettent de faire société.
    Le nouvel académisme anti-culturel, qui tue à la fois l'académisme et la contre-culture, transforme l'art en ingénierie sociale et en moyen de contrôle, au nom de notre propre émancipation, et joue le rôle d'un miroir grossissant. Il faut s'en inquiéter : le politiq uement correct viendra-t-il à bout des règles les plus élémentaires de la vie démocratique ?

  • Théâtre, danse, opéra, mais également variété, one man show, performance, cirque, arts de la rue. Si la délimitation du spectacle vivant ne va pas de soi, le terme « économie du spectacle » n'est pas moins complexe.
    Il désigne des réalités diverses : superproductions budgétivores de certains festivals ou de théâtres nationaux déficitaires, productions équilibrées de théâtres privés, comptes fragiles de petites salles accueillant des artistes amateurs. Comment alors dégager un modèle économique propre au spectacle vivant ?
    Cet ouvrage, en dressant un panorama historique et théorique de l'économie du spectacle vivant, décrit les spécificités de ses modes de financement comme de son marché de l'emploi, avec une attention particulière pour la logique de l'intermittence. Il dévoile un modèle qui associe, d'une manière inédite, interventionnisme et ultralibéralisme.

  • À travers de nombreux exemples d'OEuvres, l'ouvrage interroge l'interpénétration des arts du vivant et de la cybernétique : y a t-il un risque de désublimation dans ces nouveaux usages qui envahissent la scène contemporaine ?
    L'auteur propose un bilan théorique sur le rapprochement entre arts vivants et nouveaux médias.

  • Deadpool est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis ! S'agit-il d'une machination orchestrée par son dernier employeur ? Le mercenaire disert doit aujourd'hui blanchir son nom... en évitant d'être capturé ou tué. En effet, Daredevil, le Punisher et Spider-Man sont désormais à sa poursuite !

  • Les pratiques contemporaines de l'archive sont emblématiques de notre rapport au passé et à la tradition. Rassemblant des textes d'artistes, de chercheurs, de curateurs, ce livre tente de cerner notre actuelle « culture de l'archive » - à l'ère du Big data, de l'autoarchivage des réseaux sociaux, de l'économie de la connaissance qui transforment le spectateur en producteur de savoir, et l'artiste, à bien des égards, en médiateur, en archiveur de sa pratique et en entrepreneur de l'image.

    Avec le soutien de l'université Paris-Diderot et du centre d'étude et de recherche interdisciplinaire de l'UFR LAC. Cette publication est soutenue par le réseau Usages des Patrimoines Numérisés (www.udpn.fr) bénéficiaire d'un financement Idex (Sorbonne Paris Cité).

  • Nous connaissons désormais les origines du nouveau Nova. Mais pour devenir un héros et peut-être un jour un membre des Avengers, le jeune Sam Alexander va devoir... demander l'autorisation à sa mère !
    Puis, après avoir rencontré le Spider-Man supérieur, Nova se retrouve au coeur du conflit galactique Infinity et se mesure à Thanos.

  • Deadpool va vivre toute une série d'aventures !
    Il retrouve un vieil ami à Las Vegas avec lequel il affronte le Grizzly. Par ailleurs, le mercenaire tente de rejoindre l'équipe des Secret Avengers puis combat des vampires. Mais ne parvenant pas à devenir un héros respecté sur Terre, il décide finalement de partir dans l'espace pour augmenter sa crédibilité !

  • Rene is the concierge of a Parisian apartment building. She is passionate about culture and the arts. Several floors up, 12-year-old Paloma Josse is determined to avoid the pampered and vacuous future laid out for her. But unknown to them both, the sudden death of one of their privileged neighbours will dramatically alter their lives forever.

  • Deadpool doit faire face un adversaire inattendu : une autre version de lui-même, le méchant Deadpool ! Après un rude combat, et un intermède musical, Wade Wilson décide de mettre fin à ses jours. Rien ne l'arrêtera, pas même son amour de la nourriture mexicaine. Est-ce la fin des aventures du mercenaire disert ?

empty