Alain Wodrascka

  • Orelsan, le Rimbaud du rap Nouv.

    La première biographie du génie nonchalant du rap français Il se fait connaître sur internet en 2008. L'année suivante, il enregistre son premier album, Perdu d'avance, où chansons provocatrices, jeux de mots tendancieux et une chute coup de poing le font remarquer. S'il s'attire les foudres d'une partie du public, des médias et de la classe politique, il s'impose comme un acteur de la scène française.
    Né le 1er août 1982 à Alençon dans l'Orne, de son vrai nom Aurélien Cotentin, le rappeur maîtrise l'art de décrire ses contemporains avec acuité. Assagi, mais toujours incisif, il confirme son talent de portraitiste avec l'album Le Chant des sirènes (2011), qui suscite l'adhésion des jeunes de sa génération dont il dépeint le quotidien dans un monde en bouleversement. « Basique », « Tout va bien », « La Terre est ronde »... De titre en titre, enregistrés en solo ou avec ses amis rappeurs, il impose son personnage de loser nonchalant, doté d'une plume agile et d'un humour décalé.
    Sacré « rappeur le plus sexy du monde », le trentenaire caennais souvent comparé à Renaud pour son art de décrire « la classe moyenne, moyennement classe, où tout le monde cherche une place », comme il le chante dans « La place », est aujourd'hui une référence.

    Fruit d'une enquête menée auprès de ses proches, de ses amis rappeurs - dont Gringe - des professionnels et des fans, la première biographie consacrée à un artiste devenu aussi acteur et réalisateur.

  • Gainsbourg french dandy

    Alain Wodrascka

    • City
    • 3 Février 2021

    Qui était vraiment Serge Gainsbourg ? Trente ans après sa disparition, « l'homme à la tête de chou » reste une énigme. Et pour cause : il s'ingéniait à dissimuler sa véritable personnalité derrière ses provocations, ses excès et ses coups de gueule. Pour comprendre Gainsbourg, il faut découvrir Lucien, le fils d'immigrés russes juifs, au physique particulier et à la sensibilité exacerbée qui se rêvait peintre. Un jeune homme au talent immense mais au succès très tardif.De cette jeunesse, l'homme a gardé des blessures et des doutes indélébiles qui guideront toute sa vie et toute sa carrière. À l'opposé de son image de provocateur sans tabous, de noctambule, le « grand Serge » n'aimait rien tant que rester caché dans sa maison parisienne pour composer des chansons immortelles.« Gainsbourg confidentiel » dresse le portrait intime d'un artiste timide et secret, complexe et complexé. Un écorché vif, authentique.

  • Une biographie de référence.
    En 1972, trois ans après son premier 45 tours, paraît Amoureuse, un premier album produit à l'américaine, en rupture avec la variété traditionnelle. Grâce à sa voix au vibrato reconnaissable, Véronique Sanson, 23 ans, impose un style qui fera école. Depuis un demi-siècle, à la fois conquérante et fragile, rockeuse et classique, elle chante l'émoi amoureux, la liberté indomptable, le désir de la fugue, le mal de vivre, les paradis artificiels... Et ses chansonsconfessions forment une oeuvre majeure.
    Son personnage a deux facettes. Si « Véro » est une musicienne au talent reconnu, elle est aussi une femme imprévisible, qui se grise à la « douceur du danger ».
    Fruit d'une enquête menée auprès de proches et collaborateurs, ce livre questionne cette « drôle de vie ». Il dévoile la vraie nature de sa liaison avec Michel Berger ; sa relation à la fois énamourée et violente avec son père, à l'origine d'une vie sentimentale tumultueuse (Stephen Stills, Etienne Chicot, Pierre Palmade...) ; son addiction à l'alcool ; les dessous de « l'affaire Allah », montée de toutes pièces à une période où elle connaissait une baisse de popularité ; ses rapports de rivalité avec France Gall...
    Elue en 2017 " Femme de l'année " par le Prix de La Closerie des Lilas, Véronique Sanson a recommencé à se produire sur scène, après avoir vaincu un cancer des amygdales.

  • Barbara, biographie intime

    Alain Wodrascka

    • City
    • 20 Septembre 2017

    Une silhouette noire devant un piano, une voix fragile aux fêlures félines... Barbara est une artiste unique passée à la postérité avec des titres comme L'aigle noir, Ma plus belle histoire d'amour ou Göttingen. Si son répertoire est aussi marquant, c'est parce que Barbara s'est mise à nu, sublimant les tragédies qui ont marqué sa vie, notamment la guerre, la pauvreté et le drame de l'inceste. Mais son parcours a aussi été jalonné de bonheurs, illuminé surtout par l'histoire d'amour qui l'a liée à son public.
    Dans ce livre intime, l'auteur revient sur une vie et une carrière hors normes. Il raconte une Barbara méconnue, autoritaire voire tyrannique, mais aussi passionnée et drôle. C'est le portrait exceptionnel d'une femme qu'il a eu le privilège de côtoyer dans son intimité pendant une décennie. La biographie de référence de la grande dame de la chanson française.

  • Starmania  : un nom qui s'étale en lettres d'or au fronton des salles de spectacle françaises depuis 40 ans. Une comédie musicale devenue mythique, transcendant les générations.

    Dans ce livre, l'auteur nous emmène à la découverte du plus célèbre opéra-rock, de la naissance du projet jusqu'aux aux loges des artistes. Et quels artistes  ! Car Starmania a révélé certains des plus grands talents de la chanson française, de Michel Berger à Daniel Balavoine ou France Gall.

    Ce livre révèle, de 1979 à 2018, les incroyables histoires de cette comédie musicale qui a fait le tour du monde et qui mêle des thèmes universels comme l'amour, l'écologie, le terrorisme et la tolérance. Un opéra-rock sombre et prophétique. Universel.

    />
    Les coulisses de la comédie musicale française la plus célèbre du monde.

     

  • Riche d'anecdotes et d'illustrations, cet ouvrage est comme un jeu de piste qui nous entraîne sur les pas de Brigitte Bardot, au gré des lieux qui lui sont chers ou qui ont marqué son univers artistique.
    Ainsi, après vous être promenés dans sa maison d'enfance de Louveciennes, rejoignez-la à Nice, où elle tourna Et Dieu créa la femme, à la Villa Malaparte de Capri où Godard la filma, flânez avec elle dans les rues enchanteresses de Florence, visitez, au rythme des sambas, son refuge secret de Buzios au Brésil, faites une escale dans son appartement parisien où elle créa « Harley Davidson » avec Serge Gainsbourg, rejoignez-la au Canada où elle mena son combat contre la chasse au bébé phoque, avant de la retrouver dans l'intimité de « La Madrague »...
    Ce livre récréatif et dépaysant vous propose un voyage au long cours avec l'actrice française la plus emblématique qui a refusé la gloire pour évoluer vers les paysages de la liberté.

  • Enfant de la balle, abandonné, déraciné, élevé dans le Paris en noir et blanc des années 1950, il a su contrarier son destin improbable en montant à 17 ans sur la scène qu'il n'a jamais quittée pendant plus de 55 ans. Son omniprésence dans les médias, la puissance fracassante de son personnage, capable de résister aux modes, aux excès et aux maladies, le phénomène d'idolâtrie inégalée qu'il déclenche chez ses fans, font de lui un monstre sacré, ou mieux un monument national. Ainsi, celui que l'on surnomme le « patron » dans le monde du spectacle n'a eu de cesse, au long de sa carrière héroïque, de flirter avec le danger pour renaître de ses cendres sous une forme différente, tout en conservant, intacts, sa sincérité et son instinct de la victoire.
     

  • Le 22 mars 1997, elle donnait son dernier concert. Depuis, ses chansons continuent d'être partout présentes. La popularité France Gall, morte le 7 janvier 2018 à 70 ans, court sur plus de 50 ans.
    Après Sacré Charlemagne (1964), Poupée de cire, poupée de son (de Serge gainsbourg - Grand Prix de l'Eurovision 1965), Les sucettes (Gainsbourg, 1967), ses succès sont quasi tous signés du grand amour de sa vie, Michel Berger : Ça balance pas mal à Paris, Si maman si, Viens je t'emmène, Il jouait du piano debout, Tout pour la musique, Débranche, Babacar... Des chansons gravées dans les mémoires même si le grand public ne connaît pas tous les drames de sa vie ; la mort de Michel Berger (1992), année où un cancer lui est diagnostiqué, la mort de sa fille Pauline de muscoviscidose (1997).
    Des débuts yéyé jusqu'à l'ultime comédie musicale Résiste (2012), cette biographie, nourrie de témoignages de proches et collaborateurs, explore les multiples facettes d'une artiste qui fut aussi la compagne de Claude François et Julien Clerc.
    Ce livre est la réédition, revue et augmentée, de Douce France (éd. du Moment, 2015).

  • Belle et libre, Brigitte Bardot qui deviendra en 1956 « le rêve impossible des hommes mariés » - selon la prédiction de Roger Vadim, son premier mari et Pygmalion - s'est hissée en vingt et un ans de carrière au rang des artistes françaises les plus renommées de la planète. À son actif, 46 films et plus de 80 chansons. Actrice instinctive, elle a tourné pour les plus grands réalisateurs : Godard, Clouzot, Malle, Autant-Lara, Vadim... Et alors qu'elle donne la réplique à Jean Gabin, Marcello Mastroianni, Jeanne Moreau, Annie Girardot ou Jean-Pierre Cassel, la muse provocante des années 50 inspire d'immenses auteurs-compositeurs, à commencer par Serge Gainsbourg, qui écriront pour elle des chansons mythiques.

    De l'éducation stricte et bourgeoise de son enfance à son statut incontesté de « star », jusqu'à sa décision en 1973 d'arrêter sa carrière pour se consacrer aux animaux, B.B., la rebelle, est une femme engagée, amoureuse et souvent incomprise. Icône des sixties, elle incarne dans l'imaginaire collectif une certaine idée de la beauté française et fait rêver le monde entier à la seule évocation de ses initiales. Bardot l'indomptable, sex-symbol qui bouleversa les moeurs de son époque, scintille au firmament des étoiles éternelles.

  • Claude !

    Alain Wodrascka

    • Mustang
    • 14 Novembre 2013

    Claude Nougaro nous a quittés depuis dix ans déjà.
    En 1962, le taureau toulousain débarquait dans la « noire arène du disque » avec la chanson : « Une petite fille ». Par la suite, de nombreux classiques ont jalonné une carrière sans concession entièrement vouée à la poésie et au rythme : « Le jazz et la java », « Cécile ma fille », « L'amour sorcier », « Bidonville », « Armstrong », « Toulouse », « Paris mai », « Tu verras », « Le coq et la pendule », « Nougayork »...
    Ami proche de l'artiste pendant plus de dix ans, l'auteur vous propose ici de voyager avec lui en Nougarie. D'escale en escale, vous foulerez les berges de l'enfance, les territoires poétiques, les contrées musicales et les grands thèmes - la femme, l'alcool, le mysticisme... - d'un Nougaro intime : Celui qui puisait les couleurs de sa poésie dans l'encre de son sang.
    Des extraits de conversations entre les deux complices soldent cet ouvrage.

  • Délaissé par des parents voués à l'art lyrique - son père Pierre fut premier baryton à l'Opéra de Paris et sa mère Liette, pianiste, l'accompagna sur les scènes européennes - Claude vécut une enfance de cancre, solitaire et sans attrait. Éternel assoiffé, il éprouva très tôt le besoin de plonger son âme orpheline dans un bain de sens : la poésie et la musique. Crée ou crève ! Désertant l'univers des adultes, il créa un univers merveilleux puisé dans le sanctuaire de son imaginaire. Parce que son dessein était de devenir poète, Claude Nougaro, armé d'un arc-en-ciel de percussions, a arrimé son verbe et sa verve à ses cordes vocales et tiré de son carquois des flèches musicales venues des Amériques ou d'Afrique. Ainsi notre « marin de l'âme » a-t-il pu prendre la mer, faire voguer sa galère sur le gros dos des modes, répandant une houle sur la foule en laissant un sillage de soufre et de saphir sur son passage. Claude Nougaro (1929-2004) a su réunir les talents de poète, de musicien, de chanteur à voix et de bête de scène.

  • Riche d'anecdotes et de photos inédites, un livre-enquête qui, comme un jeu de piste, nous entraîne sur les pas de Mylène Farmer, à partir des lieux qu'elle a fréquentés, qui l'ont inspirée, ceux qui ont forgé sa personnalité depuis l'enfance ou ont été le théâtre de ses clips mythiques. Poussez la porte du 10405, rue Belveder Cescent, à Pierrefonds au Canada, la maison où la petite Mylène a grandi ; perdez-vous sur les chemins de l'île aux Chats et du bois de Saraguay, deux sites légendaires du Québec dont l'atmosphère a profondément impressionné l'artiste. Près de Ville-d'Avray, où Mylène habita jeune fille, remontez les allées du manoir néo-classique de Thierry, qui préfigure Libertine, avant d'arpenter le village équestre de Conches où la chanteuse, qui pensa un temps devenir vétérinaire, a suivi une formation de cavalière. Plongeant au coeur de son univers artistique, partez pour La Chapelle-en-Vercors qui abrite les secrets du clip ultra-romantique Tristana ou pour La Garde-Freinet qui, à la suite d'une blague que Mylène fera à l'épicière du village, verra la naissance de Sans contre façon. Après un saut à l'usine désaffectée de la rue Mariassy (Budapest) où fut tourné Désenchantée, prenez enfin un thé avec Mylène au café Lavka, à Prague.
    Outre les lieux, le livre dévoile aussi les influences littéraires et picturales de la chanteuse, comme Arthur Rimbaud, les contes de fées (Grimm) ou le peintre Goya qui ont nourri son imaginaire si particulier.
    Riche et original, cet ouvrage, qui est une fenêtre sur le jardin secret de la star, est indispensable à tous ses fans.

  • Calogero, la biographie

    Alain Wodrascka

    • City
    • 21 Septembre 2020

    En plus de trente ans de carrière, Calogero s'est imposé comme l'un des monstres sacrés de la chanson française. Le petit garçon, né dans une famille d'origine italienne installée en Isère, a créé son premier groupe à seulement... 15 ans. Il s'agit des Charts qui vont vendre 600 000 disques.

  • Sept est un chiffre mythique par excellence.

    Dans la bible, à laquelle Mylène s'est abreuvée pour façonner son personnage, mi angélique, mi satanique, il correspond aux différents jours qu'il fallut à Dieu pour créer le monde. Il désigne le nombre d'Archanges de l'Apocalypse et dans l'Évangile selon Matthieu, il précise combien de demandes on doit adresser dans la prière du Notre Père.

    Dans les contes de notre enfance, dont la chanteuse s'est inspirée pour fonder son imagerie, le chiffre sept est associé à la collection de femmes de Barbe bleue, au nombre de bonnes fées qui veillent sur la destinée de la Belle au bois dormant, et aux nains chez qui Blanche-Neige trouve refuge. Il nous indique aussi combien de lieux on peut parcourir en une seule enjambée, grâce aux fameuses bottes magiques.

    Dans l'hindouisme, où il est le chiffre sacré, sept désigne le nombre de chakras, ces organes vivants qui régulent « l'énergie » entre les différentes partie du corps et révèlent le pouvoir caché de la clairvoyance, en nous apportant la paix suprême et l'union fusionnelle avec l'être cosmique...

    Sept, comme sept vies, sept facettes.
    Semeuse de troubles, femme de mystère suspendue au souffle du silence, princesse de légende, jeune fille pure, ange diabolique, fleur sauvage égarée dans un jardin d'hiver, rose aux pétales de lumière qui s'embrase au soleil de la scène, Mylène Farmer est un personnage protéiforme qui meurt pour mieux renaître à chaque fois sous une forme différente...

  • Michel Berger

    Alain Wodrascka

    Jeu de piano syncopé, ses mélodies subtiles et immédiatement reconnaissables, ses mots simples mais expressifs, il a créé un " style " moderne et indémodable qui a bouleversé la chanson française. En compositeur inventif et novateur, il a su donner la couleur musicale des créations de Véronique Sanson (Besoin de personne, Drôle de vie...), renouveler le répertoire de Françoise Hardy (Message personnel...), relancer la carrière de Johnny Hallyday (Quelque chose de Tennessee, Le chanteur abandonné...), et concevoir, en collaboration avec Luc Plamondon, "Starmania ", l'opéra-rock du siècle! Michel Berger a échafaudé une oeuvre à deux voix, dont une partie est formée d'une pléiade de tubes composés pour son épouse France Gall (Musique, Il jouait du piano debout, Cézanne peint, Ella elle l'a, Evidemment...), et l'autre partie est chantée par lui-même dont le talent d'interprète explose aujourd'hui comme une bombe à retardement (Quelques mots d'amour, La groupie du pianiste, Le paradis blanc...).
    Traduites en anglais, certaines de ses chansons, interprétées par Cyndi Lauper, Peter Kingsbery ou Céline Dion, ont même fait le tour du monde. Le secret de Michel Berger? Sa faculté d'avoir trouvé cinq accords, mais les plus forts, quelques notes, mais les plus pures, qui s'enlacent pour bâtir une oeuvre intemporelle. Son art de dire sur des mélodies légères ou dansantes la douleur primitive qui sommeille en chacun de nous.
    Dans cet ouvrage, réalisé avec le concours de la famille de Michel Berger - qui a transmis à l'auteur ses archives personnelles -, vous ferez un voyage en images et en mots au pays du meilleur représentant de la pop raffinée à la française, ici révélé sous un jour nouveau.

  • « Paradis, c'est l'enfer ! », a dit un Gainsbourg à bout de souffle face à la page blanche, « évanescente Vanessa... », a écrit Nougaro dans une chanson-hommage. Oui, Vanessa fut une muse par excellence, comme France Gall vingt ans plus tôt. Propulsée à quatorze ans dans le métier du spectacle, la « poupée de cire » des eigthies inspira à Etienne Roda-Gil des couplets à fleur de surréalisme qu'elle sublima. Métamorphosée en femme à l'issue d'une nuit de Noce blanche avec Bruno Cremer, elle sut s'entourer des meilleurs compositeurs tout en poursuivant sa carrière au cinéma. A travers cet ouvrage, Alain Wodrascka nous révèle les différentes facettes d'une artiste d'envergure, exigeante et volontaire, conciliant avec brio ses vies privée et professionnelle, doublée d'une femme aux fragrances de Chanel qui, grâce à son instinct naturel, sa plastique parfaite, son chien, scintille au firmament des étoiles éternelles.

  • " Avec Piaf, Johnny est le seul chanteur français qui ait la stature d'un monstre sacré ", note Jean-Michel Boris, gardien du temple de l'Olympia.
    En effet, son omniprésence dans les médias, la puissance fracassante de son personnage, capable de résister aux modes et aux excès, le phénomène d'idolâtrie inégalée qu'il déclenche chez ses fans, attestent son statut de monument national.
    L'enfant-" chanteur abandonné " était promis à un avenir difficile. Pourtant, Jean-Philippe Smet a su contrarier son destin en ressuscitant sous les traits de Johnny Hallyday, chanteur adulé.
    Ainsi, tout au long de sa carrière héroïque, notre Phénix poursuit-il son épopée flamboyante en renaissant de ses cendres sous une forme différente. Et ceci avec la même sincérité et le même instinct de la victoire.

  • Après avoir évoqué l'enfance de Lucien Ginzburg, enlacée à la guerre, les vertes années de la « Sacrée gamine », issue d'une famille bourgeoise stricte, les premiers pas artistiques du peintre, chanteur et auteur de chansons pour dames aux parfums anisés, le façonnement de film en film du mythe Bardot.
    Les auteurs accomplissent un arrêt sur l'image de leur liaison fugace mais intense au cours de laquelle le temps pour eux suspendit son vol.
    Cette rencontre avec Gainsbourg, dont la personnalité d'esthète et la vie de bohème se distinguent de ses autres amants, permettra à B.B.
    De flirter avec le talent, l'intelligence et de scintiller au sommet de sa beauté avec des titres tels que « Harley Davidson » ou « Bonnie and Clyde ».
    Quant à S.Gainsbourg, il se débarrassera grâce à elle de ses complexes physiques et vivra l'une de ses plus belles et fertiles périodes musicales dont l'album en forme de portrait magnifié, Initials B.B., est le reflet.

  • Avec Piaf, Johnny est le seul chanteur français qui ait la stature d'un monstre sacré", note Jean-Michel Boris, gardien du temple de l'Olympia. En effet, son omniprésence dans les médias, la puissance fracassante de son personnage, capable de résister aux modes et aux excès, le phénomène d'idolâtrie inégalée qu'il déclenche chez ses fans, attestent son statut de monument national. L'enfant - "chanteur abandonné" était promis à un avenir difficile. Pourtant, Jean-Philippe Smet a su contrarier son destin en ressuscitant sous les traits de Johnny Hallyday, chanteur adulé. Ainsi, tout au long de sa carrière héroïque, notre Phénix poursuit-il son épopée flamboyante en renaissant de ses cendres sous une forme différente. Et ceci avec la même sincérité et le même instinct de la victoire. Mieux qu'une banale biographie, cet ouvrage thématique, qui déploie les différentes facettes du talent de Johnny, vous fera découvrir les passions, les amours, la vie tumultueuse de l'unique chanteur vivant que l'on célèbre comme un mort. En outre, l'auteur répertorie ici avec précision tous les disques enregistrés par Johnny, ses émissions de télévision, ses films, ses concerts...

  • Enfant provocatrice de "Maman a tort", jeune fille androgyne de "Sans contrefaçon", rousse flamboyante et sans tabous de "Libertine", jeune fille romantique à l'excès de "Tristana", femme lumineuse de "California", Mylène Farmer endosse différents personnages avec une élégance, un charisme et une intelligence rares.
    En jouant la carte de la dualité mieux que personne: la mort et la renaissance, la sagesse et la déraison, la gravité et la dérision, la pureté de l'enfance et le libertinage, la violence et l'amour..., elle conduit à chaque fois l'auditeur à un endroit inattendu.
    Depuis 25 ans, des milliers de fans fidèles s'arrachent ses disques collectors, ses places de concert, ses objets de merchandising, tout en manifestant un "total respect" pour leur diva divine. Mais elle touche aussi le grand public, conquis par la grande dame rousse, enfant opaline et sorcière impure. Celle qui ne veut plus grandir ne cessera de s'élever dans le monde de la chanson au point de devenir la plus grande vendeuse de disques française.
    À l'instar de Barbara elle décidera, à partir de 1995, d'entretenir son mystère en n'accordant que de très rares interviews. C'est uniquement à travers ses spectacles, ses albums et ses clips, qu'elle choisira de se livrer à son public. Mylène Farmer est une star, pas une "people".
    Même la presse la plus sceptique n'a pu que fléchir devant la qualité de ses prestations qui allient professionnalisme et sensibilité: Mylène en scène, c'est la tourmente!
    Le Stade de France est son prochain défi. Trois heures après l'annonce de son spectacle, la chanteuse affichait déjà complet. Un record inégalé en France!
    Après dix ans d'absence scénique, elle fête aujourd'hui ses 48 ans de beauté et d'intelligence, mais surtout l'ensemble d'une oeuvre marquée par ses talents de chanteuse, de danseuse, de comédienne, de parolière...

  • Plus qu'une simple biographie, ce livre nous révèle une BARBARA telle qu'en elle-même, mieux encore : par elle-même.
    A travers l'analyse de ses chansons-confessions, où toute la vérité de BARBARA se projette en ombres chinoises : les amours, l'humour, la solitude, les désespoirs, les révoltes, l'espérance... et la générosité humaine d'une femme engagée dans son temps. A travers aussi sa voix, cristalline au temps de L'Écluse, puis graduellement blessée par les années, l'auteur observe l'amoureuse qui murmure la sensualité, la femme figée dans un paysage de solitude, ou la "théâtreuse" qui hurle ses colères à fleur de cris.
    A travers enfin les relations de BARBARA avec son "public d'amour" auquel elle a donné son âme, il prend d'ores et déjà acte de la carrière posthume qu'elle continue de poursuivre auprès de ses "fragiles". Plus que toutes les richesses, BARBARA ne possédait rien d'autre que "sa vérité". L'auteur éclaire son propos d'éléments inédits issus d'un dialogue avec BARBARA, de certains de ses écrits, de ses objets symboliques et de témoignages concernant sa lutte contre le sida ou ses concerts en prison.
    Cet ouvrage, illustré de plus de 280 photos souvent inédites et de documents rares jalonnant la carrière de BARBARA, (comme la partition originale de " Nantes") constitue une précieuse référence documentaire (les différents disques, films, émissions de télévision, pièces de théâtre, clips,... y sont précisément répertoriés.)

empty